Portfolio#agritech
3 juillet 2021
ferme indoro
Crédit : Food Container IBL

Food Container IBL : des fermes autonomes en container pour les lieux isolés

La sécurité alimentaire fait partie des grands enjeux d’avenir auxquels il est important de trouver des solutions. Après 20 mois de R&D, l’AgriTech Independent Living Lab a réussi à développer une deuxième version, commercialisable, de ses fermes indoor et autonomes destinées aux lieux isolés. Elle cherche maintenant à financer son projet.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Food Container IBL : des fermes autonomes en container pour les lieux isolés
00:00 - 00:00
00:00

Croissance démographique, pénurie d’eau, hausse des températures… Les difficultés rencontrées pour réussir à cultiver et apporter une sécurité alimentaire à tous les pays, et surtout aux zones isolées et exposées -comme les camps de réfugiés, les refuges, les bases de vie scientifique-, sont nombreuses. Et si, une partie de la solution se trouvait dans un container ? C’est le projet que développent depuis un an et demi Pascal Beenveniste et Mourad Ouafi avec Food Container IBL. Les deux entrepreneurs et leur équipe -qui compte une vingtaine de personnes- ont développé une ferme locale et autonome indoor dans un container. Un projet qui ressemble à celui d’Agricool qui mise, de son côté, sur l’agriculture urbaine et ultra locale, et a déjà séduit plusieurs magasins Monoprix grâce à ses fraises et ses plantes aromatiques. 

Autonome en eau et en énergie

Le projet, en développement depuis octobre 2019, a pris racine à Sartrouville où cinq modules sont aujourd’hui installés. Le premier est dédié à la culture, le second sert de bureau, un autre est dédié au poulailler, un quatrième à la centrale solaire qui offre toute l’énergie nécessaire au fonctionnement et le dernier à l’épuration des eaux usées et au stockage. L’objectif de cette ferme est de réussir à produire localement, en circuit court, des denrées alimentaires biologiques en utilisant peu d’espace. 

La startup utilise une méthode d’agriculture hors sol. La pollinisation est réalisée manuellement. Aucun produit chimique n’est utilisé ni pour la fructification, ni pour la lutte contre les nuisibles. Pour offrir les conditions de développement nécessaires à la vingtaine de fruits et légumes déjà cultivables, les équipes d’Independent Living Lab utilisent aussi la technologie. « Le fonctionnement de l’ensemble est piloté automatiquement par un système électronique et informatique développé en interne. Chaque carte mémoire est gravée par nos équipes. C’est en quelque sorte un Smart grid sur mesure qui gère à la fois la température, la ventilation et l’humidité de l’air et de la terre » , détaille l’entreprise sur son site internet. Ce qui permet de suivre en temps réel l’état des cultures. L’énergie nécessaire provient de la centrale solaire, les eaux usées sont récupérées, offrant à ces fermes une autonomie en énergie et en eau. 

Financer son industrialisation 

Le projet a déjà reçu plusieurs récompenses depuis sa création. En 2020, elle est lauréate du Réseau Entreprendre 94, et reçoit la subvention Innov up de Bpifrance deux mois plus tard. En janvier dernier, elle a également été labellisée par la fondation internationale Solar Impulse, qui reconnaît l’impact environnemental positif des projets.

Pour réaliser toutes ces recherches et les deux premières versions de sa ferme -dont une commercialisable-, la startup a bénéficié de plusieurs entrées à son capital -pour un montant non communiqué-. Ne dégageant aucun bénéfice pour le moment, l’entreprise cherche 20 000 euros pour finaliser les fonctionnalités techniques de sa deuxième version, commencer la commercialisation nationale et internationale de sa solution et préparer son industrialisation et sa fabrication en Ile-de-France. Elle a donc lancé une campagne de financement participatif sur KissKissBankBank, qui se terminera dans une dizaine de jours. 

Article écrit par Anne Taffin
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Food Container IBL : des fermes autonomes en container pour les lieux isolés
00:00 - 00:00
00:00