Actus#CorpoHebdo
Temps de lecture : 03'09''
9 juillet 2021
bâtiments
Chris Barbalis

SNCF, Monoprix… Les 4 infos corpo à retenir cette semaine

Chaque semaine, Maddyness fait le point sur l'actualité des grands groupes en matière d'innovation. En ce moment, des startups les accompagnent pour lancer de nouvelles offres. Mis à l'honneur aujourd'hui : SNCF, Monoprix, Apicil et La Banque postale.

SNCF promeut l’usage du vélo en Occitanie avec Paulette

Dans le cadre du passage du Tour de France en Occitanie, SNCF s’allie à Paulette pour mettre en place un dispositif ludique autour du vélo. La startup, qui dispose d’un réseau d’agences de location de vélos en itinérance, invite du 8 au 14 juillet les visiteurs à passer sur son stand présent dans chaque gare des villes-étapes occitanes de la course cycliste – Nîmes, Carcassonne, Céret, Saint-Gaudens et Muret. Au programme : réaliser des recettes de smoothies ou bien prendre des photos en souvenir mais surtout découvrir le tandem et louer des vélos à des tarifs préférentiels dès la sortie du train pour suivre l’étape sans avoir à prendre la voiture. Les locations de vélos durent six heures maximum et ces derniers doivent être réservés en amont du jour J. Les tarifs varient de 5 à 30 euros en fonction de la prestation choisie.

Monoprix dématérialise sa carte de fidélité avec Captain Wallet

L’enseigne de grande distribution Monoprix noue un partenariat avec la startup Captain Wallet, spécialiste des portefeuilles numériques. La dématérialisation de la carte de fidélité de la filiale du groupe Casino sera rendue possible dans les applications mobiles d’Apple et Google. Monoprix indique vouloir « s’adapter aux usages de sa clientèle, de plus en plus adepte du sans-contact, en proposant une expérience client numérique et personnalisée ». L’entreprise met aussi en avant l’impact environnemental de la mesure, puisqu’elle estime ainsi « éliminer les cartes en plastique ». Captain Wallet assure, par ailleurs, que l’initiative crée « un nouveau canal relationnel » avec les clients sur mobile. En effet, ces derniers ont la possibilité de dématérialiser leur carte de fidélité dans le portefeuille numérique de leur appareil sans pour autant télécharger une application spécifique : Monoprix peut les inciter à le faire via un bouton dans un mail adressé à sa base de données, par exemple. La promesse est de simplifier le parcours d’achat, car le client dispose d’un code barre sur son téléphone. De quoi lui donner une vue en temps réel sur sa cagnotte.

Apicil lance un plan d’épargne retraite avec Caravel

Apicil, qui revendique le rang de troisième groupe français de protection sociale, lance un service d’épargne retraite en lien avec la startup Caravel. L’objectif de cette collaboration est de mettre en place « une solution adaptée aux attentes spécifiques des nouvelles générations ». Selon un sondage de Gfk et Groupama en 2018, 81 % des 25-40 ans ne croient pas qu’ils toucheront une retraite. C’est pour aider ceux-ci à se constituer une épargne qu’Apicil et Caravel unissent leurs efforts, alors qu’ils estiment qu’aucun service ne répond actuellement à cette demande. La startup ambitionne d’être « l’interlocuteur unique tout au long du parcours professionnel des individus, en proposant des services à impact positif basés sur la technologie ». Le plan épargne retraite (PER) qu’elle a élaboré se veut « flexible » pour s’adapter aux évolutions de carrières. Il est adossé à un contrat d’assurance avec Apicil, se réclamant « économique et simple ».

La Banque postale confie à Bluenove sa consultation citoyenne

La Banque postale, en partenariat avec Havas, sollicite la startup Bluenove pour mener sa nouvelle consultation citoyenne. Cette dernière, spécialiste de la CivicTech, encadre le dispositif qui sonde depuis le 29 juin les Français quant à leurs attentes en matière de produits et services financiers. Simplification des démarches, transition écologique et solidaire : tels sont les trois axes retenus, dans le cadre desquels La Banque postale s’est engagée à prendre en compte les contributions des répondants pour repenser son offre. Bluenove, qui travaille plus largement sur les questions d’engagement des communautés, a développé la plateforme permettant d’interroger le grand public. « Fort de notre ADN de banque citoyenne, il était nécessaire d’innover et de faire évoluer notre gamme, en lien avec les transitions écologiques, sociales ou territoriales que nous accompagnons. C’est pourquoi il nous a paru essentiel d’ouvrir la discussion », a détaillé dans un communiqué Cécile Riffard, directrice de la communication de La Banque postale. La consultation dure jusqu’au 31 juillet. Les résultats seront, eux, dévoilés dans le courant du mois d’octobre.