Portfolio#medtech
Temps de lecture : 01'44''
29 juillet 2021
udini dentiste IA
© Lesly Juarez

Avec Udini l’intelligence artificielle débarque chez les dentistes

Lancée en 2018, la startup propose aux professionnels des logiciels leur permettant de sublimer le sourire de leurs patients en analysant des images de leur dentition.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Avec Udini l’intelligence artificielle débarque chez les dentistes
00:00 - 00:00
00:00

Et si l’intelligence artificielle pouvait donner un sourire de rêve ? C’est ce sur quoi mise Udini. Créée en 2018, cette startup compte bien mettre les nouvelles technologies au service de la dentition. Co-fondée par six entrepreneurs, dont trois dentistes, la jeune pousse Deeptech veut en effet démocratiser « la dentisterie numérique » en intégrant l’IA dans les logiciels et processus des spécialistes, notamment grâce à l’apprentissage automatique et la vision par ordinateur. 

Simplifier l’usage de la tech

« Nous sommes partis du constat que le secteur dispose de beaucoup de technologie mais que l’adoption de ces dernières est très faible dans les cabinets, explique Edouard Ladroit, lors d’un pitch présenté pendant les Avant-Premières du Numérique, en janvier 2021. Nous avons voulu simplifier ces technologies souvent trop chronophages, complexes à appréhender pour un public qui n’est pas toujours technophile » . 

Udini propose deux outils qui visent à allier un traitement fonctionnel et une optimisation de l’aspect esthétique du sourire. À destination des dentistes, Smile+ est une application sur smartphone qui propose de prendre une photo, que l’outil analyse pour proposer ensuite une série de techniques afin de réaliser les prothèses idéales. L’idée est « d’optimiser » le sourire de chaque patient en fonction de la physionomie de son visage, explique l’entreprise. Pix+, le deuxième produit de la startup, offre la même proposition de valeur destinée cette fois aux orthodontistes.

La jeune pousse semble rencontrer son public puisqu’après un peu plus d’un mois de commercialisation, le logiciel Smile+ dénombre déjà plus de 700 inscriptions. Après trois ans de R&D, les six co-fondateurs de la startup espèrent maintenant pouvoir accélérer la commercialisation de leur produit. La startup vient d’ailleurs de démarrer un processus de levée de fonds pour un seed de deux millions d’euros afin d’accélérer son développement. « Les leaders du secteur dentaire semblent avancer plus doucement sur les dernières technologies ce qui laisse de la place à de nouveaux acteurs innovants, analyse Edouard Ladroit pour Maddyness. Le secteur dentaire est en accélération ces dernières années… Les dentistes sont de plus en plus sensibilisés à l’apport que peuvent avoir les nouvelles technologies sur leur pratique au quotidien » . 

Article écrit par Heloïse Pons
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Avec Udini l’intelligence artificielle débarque chez les dentistes
00:00 - 00:00
00:00