Actus
Temps de lecture : 01'29''
30 juillet 2021
Photo by NASA on Unsplash

Xavier Niel fait s’envoler l’action de la maison-mère de Free avec son choix de sortir de la Bourse

Enorme surprise ce 30 juillet dans le monde de la tech française. Xavier Niel, fondateur et actionnaire majoritaire du groupe iIliad, va lancer une offre d'achat publique simplifiée sur les actions en circulation, dans l'objectif de retirer la maison-mère de Free de la Bourse de Paris.

Direction la sortie. Si l’on parle beaucoup des introductions en Bourse, certaines entreprises préfèrent en sortir. C’est le cas d’Iliad, la maison-mère de Free, qui annonce se retirer de la cotation. Son propriétaire, Xavier Niel – qui détient aussi le fonds d’investissement Kima Ventures – lance une offre d’achat publique simplifiée sur les actions en circulation, « afin d’accélérer le développement d’iliad et soutenir sa stratégie » peut-on lire dans un communiqué. L’OPA s’effectuera au prix de 182 euros par action, soit une prime de 61% pour les actionnaires minoritaires sur le cours de clôture du 29 juillet.

Une annonce qui a fait bondir le cours de Bourse d’Iliad à l’ouverture des marchés, ce vendredi 30 juillet, de près de 70%, à 182 euros, à 10h00 ce matin.

iliad action bourse

Dans un communiqué, Iliad annonce que le conseil d’administration « a accueilli favorablement et à l’unanimité le projet d’offre publique simplifiée » . À ce jour, Xavier Niel et les managers et actionnaires historiques d’iliad qui se sont engagés à apporter leurs actions à l’offre et/ou aux holdings de Xavier Niel, détiennent directement et indirectement 74,9% du capital et 83,6%1 des droits de vote du Groupe. Dans le détail, Xavier Niel possède la grande majorité du pouvoir avec  70,63% du capital et 78,67% des droits de vote.

« J’ai fondé iliad en 1999 et je suis très fier du parcours du Groupe et de la valeur créée pour tous les actionnaires. Désormais, la nouvelle phase de développement d’iliad exige des transformations rapides et des investissements significatifs qui seront plus aisément menés à bien en tant que société non cotée. Notre ambition pour iliad nous pousse à accélérer son développement pour en faire un leader des télécommunications en Europe » , déclare Xavier Niel dans le communiqué.