Portfolio#fashiontech
9 octobre 2021
Crédit : La Fabrique Nomade

La Fabrique Nomade ouvre un atelier d’insertion pour former les réfugiés à la couture

Fondée en 2016, la Fabrique Nomade agit pour l'insertion des artisans d'art réfugiés et migrants en France en les aidant à mettre en lumière leurs talents. Pour multiplier son impact, la structure lance son atelier dédié à la fabrication textile à Paris.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
La Fabrique Nomade ouvre un atelier d’insertion pour former les réfugiés à la couture
00:00 - 00:00
00:00

La couture fait partie des métiers artisanaux particulièrement pratiqués dans le monde, que ce soit en Asie, en Afrique ou en Amérique du Sud. De nombreux réfugiés ou migrants arrivent en France avec ce talent dans leurs mains, sans toujours savoir comment le valoriser alors qu’en parallèle les entreprises du secteur peinent à recruter en France. Pour favoriser ce passage des réfugiés et migrants dans le monde professionnel, la Fabrique Nomade a décidé d’ouvrir un atelier d’insertion dédié à la fabrication textile à Paris. Pour le financer, une campagne de crowdfunding est en cours sur KissKissBankBank.

Former 60 couturiers et couturières en 3 ans

La Fabrique Nomade a reçu l’agrément atelier de chantier d’insertion, un dispositif spécifique de l’État qui permet d’accompagner l’insertion professionnelle des personnes éloignées de l’emploi à travers des formations. Et c’est exactement ce que proposera l’atelier qui va salarier en CDD et former pendant un an des couturiers réfugiés et migrants. Au menu de ce parcours combinant apprentissage et production, on trouve : 1 200 heures de formation, dont 240 heures de formation technique, 720 heures de production, 140 heures d’apprentissage du français à visée professionnelle et 80 heures d’accompagnement vers l’emploi. Pour mettre toutes les chances possibles de leur côté, les couturiers en apprentissage réaliseront des projets diversifiés – luxe, haute et moyenne gamme.

Grâce à ce système, la Fabrique Nomade ambitionne de former 60 couturiers en 3 ans. Elle peut déjà compter sur un premier partenaire : le Slip français, qui fait déjà appel à ses services pour de la confection.

Ce projet nécessite des travaux d’aménagement, l’achat de mobilier et d’équipements industriels coûteux mais aussi le financement du dispositif de formation. La Fabrique nomade a donc décidé d’en appeler à la solidarité en réalisant une campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank afin de récolter 15 000 euros minimum. En contrepartie des dons, les participants pourront recevoir une pochette, un bob, une robe avec une surjupe réversible, une ceinture ou encore un kit bébé nomade pour des prix variant de 40 à 130 euros.

Pour découvrir ou soutenir ce projet, c'est ici
Article écrit par Anne Taffin
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
La Fabrique Nomade ouvre un atelier d’insertion pour former les réfugiés à la couture
00:00 - 00:00
00:00