Portfolio#beautytech
Temps de lecture : 01'48''
19 octobre 2021
dioka
© Dioka

La plateforme Dioka référence les salons adaptés aux cheveux bouclés, frisés et crépus

Les salons de coiffure manquent souvent de compétences pour prendre soin des cheveux texturés. Dioka aide les clientes et clients à trouver le coiffeur qui leur convient.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
La plateforme Dioka référence les salons adaptés aux cheveux bouclés, frisés et crépus
00:00 - 00:00
00:00

« J’ai erré pendant longtemps pour trouver un coiffeur capable de s’occuper de ma nature de cheveux », expliquait à Maddyness Haweya Mohamed, une entrepreneuse qui, avec son incubateur The.Colors, veut promouvoir le marché cosmétique de la diaspora africaine en France et en Europe, encore trop peu adressé. Les deux soeurs Daba et Seynabou Diokhané ont fait le même constat et ont décidé de lancer Dioka pour remédier à cette galère des personnes aux cheveux bouclés, frisés ou crépus pour trouver un salon de coiffure capable de s’occuper de leurs cheveux. 

« Faute de formation professionnelle, tous les coiffeurs ne savent pas s’occuper des cheveux bouclés, frisés et afros. Il est donc impossible pour les femmes concernées d’aller dans un salon de coiffure au hasard, explique Daba Diokhané. Nous avons donc crée Dioka, une plateforme qui référence les meilleurs salons de coiffure pour les femmes aux cheveux texturés. Notre sélection de salons, triés sur le volet, leur permet d’éviter les mauvaises expériences et de confier leurs cheveux en confiance ». Dioka propose aussi un e-shop dans lequel les utilisateurs et utilisatrices peuvent trouver une série de marques capillaires. 

Des salons testés et approuvés 

Les salons et cosmétiques sont passés au crible par la jeune pousse, qui les sélectionnent selon une série de critères, comme la composition des produits ou le service client de chaque salon. Avant d’être labellisés, les structures sont d’abord testées anonymement par des ambassadrices de la marque. Dioka compte pour le moment une vingtaine de salons partenaires, comme Planète Coiffure Beauté, Studio Ana’é, Marcy’s Salon, Nicole Pembrook ou Gilles Boldron. Elle affirme leur avoir fait générer plus de 10 000 euros de chiffre d’affaires depuis la création de leur site.

Créée en juin 2020, la startup a obtenu une subvention de 42 000 euros de la French Tech et fait partie de la promotion du French Tech Tremplin du Grand Paris. Les deux entrepreneuses françaises d’origine sénégalaise, passées par les secteurs du marketing de luxe (LVMH) et la communication, ont eu envie de se consacrer à un projet qui leur tient à coeur. Daba Diokhané, résume son ambition ainsi : « Plus jeunes, nous avons eu tellement de mauvaises expériences, qui nous ont fait détester nos cheveux. Si on peut éviter cela à d’autres femmes, notre mission sera remplie ».

Article écrit par Heloïse Pons
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
La plateforme Dioka référence les salons adaptés aux cheveux bouclés, frisés et crépus
00:00 - 00:00
00:00