écrit le 29 octobre 2021, MÀJ le 25 mai 2023
29 octobre 2021
Temps de lecture : 3 minutes
3 min
7113

280 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. 22 opérations ont permis aux startups françaises de lever 280 millions d'euros.
ÉCOUTER L’ARTICLE
Temps de lecture : 3 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
Chad Madden
Montant
280M€
Nombre d’opérations
22
CHAQUE MOIS, L’ACTU FINANCIÈRE DES STARTUPS DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Dans le cadre de ce bilan hebdomadaire des levées de fonds, Maddyness recense toutes les opérations annoncées par les startups dont le siège social se trouve en France. Si tous les secteurs d’activité sont éligibles, seules les entreprises âgées de dix ans ou moins apparaissent.

#GreenTech
Tallano Technologie
17,7M€
#PropTech
Sharies
15M€
Audacia , business angel
#AssurTech
Mila
10M€
Breega , business angels
#Cybersécurité
ubble
4M€
Partech , Breega , Bpifrance , business angels
#MedTech
Lifeaz
4M€
Mutuelles Impact , Investir&+ , business angels
#PropTech
YouStock
3,7M€
Amavi Capital , Région Sud Invest , business angel
#PropTech
Horiz.io
2,7M€
#SmartIndustry
Fuzzy Logic Robotics
2,5M€
#Management
Routine
2,3M€
#Divertissement
Amusoire
1,7M€
business angels
#Services
Tom&Josette
1,3M€
50 Partners , business angels
#FinTech
Morpho Labs
1,2M€
Nascent , Semantic Ventures , business angels
#SmartIndustry
SupAirVision
1M€
#Culture
Mangas.io
1M€
IFCIC , Bpifrance , business angels

Autres actualités financières

Splio et D-AIM fusionnent. La nouvelle entité, composée des deux éditeurs de logiciels français, dévoilera son nom dans les prochaines semaines. Elle annonce, pour l’occasion, avoir levé 10 millions d’euros auprès de Ring Capital, Sofiouest, Alliance Entreprendre, Omnes Capital et Swen Capital. L’opération signe, selon l’entreprise, "la mise en commun des savoir-faire, expertises et ressources" de Splio et D-AIM. L’ambition est de "multiplier le chiffre d'affaires par sept d'ici à 2025" en se reposant sur une nouvelle plateforme SaaS qui couvre l’ensemble de la chaîne de valeur du marketing relationnel – de la structuration des données à l'activation marketing, en passant par la connaissance client augmentée.

Waga Energy lève 110 millions d'euros lors de son IPO. L’expert du traitement des gaz des décharges, créé en 2015, a fait son entrée en Bourse le 27 octobre. L’entreprise, qui affichait une capitalisation boursière de 499 millions d’euros à la fin de la première journée de cotation, ambitionne d’accélérer son développement en France et à l’international, qui représente 98 % du marché. Les trois co-fondateurs doivent garder 30 % du capital – contre 36 % auparavant – et Air Liquide, via son fonds, 14,9 %. De nouveaux actionnaires ont souscrit, tels que le Français CMA CGM, le Suisse Vitol ou l’Australien Viva Energy.

World Fund ambitionne de lever 350 millions d'euros. Lancé par Ecosia, une société allemande à l’origine d’un moteur de recherche qui plante des arbres, ce fonds entend soutenir "les fondateurs ayant recours à des solutions technologiques pour lutter contre la crise climatique". Alors que la moitié du financement aurait déjà été trouvée, un premier closing est attendu au premier semestre 2022. World Fund espère alors devenir "le plus important fonds de capital-risque européen dans le domaine de la technologie climatique". Deux premiers investissements ont déjà été réalisés, dans les startups Recup et Q_OA. Le fonds indique que chaque entreprise soutenue doit démontrer qu'elle a le potentiel de "réduire les émissions de gaz à effet de serre de 100 mégatonnes de CO2 chaque année".

Starquest Capital lève 40 millions d’euros. L’expert du capital investissement annonce, à cette occasion, le premier closing d’un fonds secondaire ayant vocation à atteindre 50 millions d’euros. Ce dernier prévoit d’investir dans les séries B et C de cinq pépites de son portefeuille actuel, pour lesquelles les besoins en capital se chiffrent en "plusieurs dizaines de millions d’euros". Waga Energy, Kyotherm, ITK, Cailabs et SOS Accessoire : ces scaleups œuvrent en faveur de la protection climatique et d’une utilisation raisonnée des ressources. Pour mémoire, Starquest Capital affirme gérer 140 millions d’euros. Un chiffre qui devrait "doubler sous 6 mois avec la levée prochaine d’un nouveau fonds primaire".