écrit le 18 novembre 2021, MÀJ le 25 mai 2023
18 novembre 2021
Temps de lecture : 3 minutes
3 min
9641

Sanofi investit 180 millions de dollars dans Owkin pour développer des anticancéreux

Le groupe pharmaceutique tricolore Sanofi entre au capital de la jeune entreprise franco-américaine Owkin, avec un investissement de 180 millions de dollars. Experte de l’intelligence artificielle appliquée à la médecine de précision, la scaleup noue pour l’occasion un partenariat avec son nouvel investisseur afin d’optimiser le développement de médicaments anticancéreux.
ÉCOUTER L’ARTICLE
Temps de lecture : 3 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
ThisisEngineering RAEng

180 millions de dollars, soit millions plus de 159 millions d’euros. C’est le joli ticket qu’a investi dans Owkin – qui devient, pour l’occasion, une licorne – le groupe pharmaceutique français Sanofi, afin d’instaurer une collaboration stratégique autour de programmes de R&D sur quatre formes de cancer – poumon, sein, myélome multiple et mésothéliome. Un paiement initial de 90 millions de dollars sera "échelonné sur trois années" selon les termes du communiqué. Le reliquat sera injecté ultérieurement, notent les partenaires. Experte de l’intelligence artificielle appliquée à la médecine de précision, Owkin entend faciliter le diagnostic des médecins et l'anticipation de l’évolution de maladies. Sa collaboration avec Sanofi permettra d’optimiser la conception des essais cliniques ainsi que leurs résultats.

Recueillir une multitude de données patients

La scaleup, créée en 2016 à Paris et dont le siège social a été transféré à New York (États-Unis) depuis, a organisé un réseau de recherche fondé sur l’apprentissage fédéré. Cette méthode vise à entraîner un algorithme sur la machine de chaque utilisateur d’une application puis à diffuser les apprentissages réalisés à tous les utilisateurs. De quoi permettre aux spécialistes des données d’établir les modèles d’IA sans mise en commun des données. Sanofi espère que cet outil renforcera ses "atouts émergents en oncologie" , en permettant à ses chercheurs de l’utiliser dans la mise au point d’anticancéreux. "La solution d’Owkin, qui revient à appliquer l’IA aux données patients issues de partenariats avec divers centres hospitaliers universitaires, cadre avec notre ambition d’exploiter les données de façon innovante pour nos activités de R&D" , a déclaré dans un communiqué Arnaud Robert, vice-président exécutif et directeur de la stratégie numérique de Sanofi.

Sanofi tirera ainsi parti de la plateforme d’Owkin pour "trouver de nouveaux biomarqueurs et des cibles thérapeutiques en vue de l’élaboration de modèles pronostiques permettant de prédire la réponse aux traitements". La participation de Sanofi dans le capital d’Owkin doit, par ailleurs, permettre à cette dernière de "bâtir la plus importante base de données génomiques du cancer provenant de grands centres de cancérologie".

"L’avenir de la médecine se trouve dans les solutions permettant d’identifier et analyser les informations provenant de vastes quantités de données patients conservées par les hôpitaux et centres de recherche, sans compromettre leur caractère confidentiel, a jugé dans le communiqué Thomas Clozel, médecin et directeur général d’Owkin. La capacité de l’IA à transformer la manière dont nous développons des médicaments est prometteuse. Ce partenariat avec Sanofi appliquera l’apprentissage fédéré à la création de recherches d’envergure." L'investissement du groupe pharmaceutique lance le bal des annonces pour Owkin, qui fait part de son intention de boucler une série B dans les prochains mois.