Actus#MaddyFeed
Temps de lecture : 02'11''
19 novembre 2021
Crédit : Mathew Schwartz

Seoul s’empare du métavers pour moderniser son administration

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet qui a retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, Séoul se lance dans le métavers pour créer un nouveau lien entre les administrations et les citoyens.

Un projet à près de 3 milliards d'euros

L’actu 

Début novembre, le gouvernement métropolitain de Séoul a annoncé vouloir devenir la première grande ville du monde à entrer dans le métavers (ou metaverse en anglais). Le métavers fait référence à un monde virtuel 3D partagé dans lequel on peut interagir à l’aide d’équipements de réalité augmentée et virtuelle. Ces plateformes ont gagné en popularité ces dernières années car de plus en plus de personnes ont déplacé leurs activités en ligne, notamment en raison de la pandémie de Covid-19.

La capitale sud-coréenne a investi 3,9 milliards de wons (environ 2,8 milliards d’euros) dans ce projet qui s’inscrit dans le cadre du plan Seoul Vision 2030 lancé par son maire Oh Se-hoon. Ce plan vise à faire de Séoul « une ville de coexistence, de sécurité et d’émotion et un leader mondial, » a précisé Oh Se-hoon. Lire l’article complet sur Euronews. 

Services publics et sites touristiques concernés

Le concept 

La plate-forme virtuelle devrait être développée d’ici la fin de 2022 et opérationnelle en 2026. Un « Centre Metaverse 120 » pour les services publics sera ouvert en 2023, où les citoyens n’auront pas à se rendre physiquement à la mairie pour résoudre les problèmes locaux. Les principaux sites touristiques comme Gwanghwamun Plaza, Deoksugung Palace et Namdaemun Market, feront partie de la « Zone touristique virtuelle ». La vie virtuelle sera injectée dans des sites patrimoniaux perdus comme la porte Donuimun, qui a été détruite en 1915. Des services spéciaux pour les personnes handicapées seront réalisés en utilisant la réalité augmentée (XR). Lire l’article complet sur News24. 

Objectif : Smart City

L’ambition 

It’s little surprise that Seoul is the first to make its metaverse ambitions public. The South Korean government has long been imagining the future of cities, spending the last two decades conceptualizing and developing Songdo, its “smart city” from scratch. The city of Seoul announced plans in 2018 to develop its own currency, the S-coin, to be used as a payment method for city-funded social programs for public employees, job seekers and citizens looking to save electricity, water and gas. Lire l’article dans Bloomberg. 

Quid du coût de la technologie

L’accessibilité 

Jusqu’à présent, le plan offre peu de détails sur les appareils exacts que les citoyens utiliseront pour accéder à la plate-forme métavers, bien que les responsables municipaux soulignent que l’objectif est d’élargir l’accès aux services publics de la ville, indépendamment de la géographie ou des handicaps. Mais l’équipement spécialisé pourrait être un obstacle pour de nombreuses personnes. Les casques de réalité virtuelle se vendent toujours 300 $ et 600 $ et ne sont pas aussi largement accessibles que les smartphones et les ordinateurs. Lire l’article complet dans Quartz.