Actus#MaddyFeed
Temps de lecture : 01'51''
10 décembre 2021

Snapchat annonce des initiatives pour lutter contre le trafic de drogue

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet qui a retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, Snapchat souhaite lutter plus activement contre le trafic de drogue effectué sur sa plateforme.

Snapchat annonce de nouvelles mesures

L’actu 

Snapchat, la célèbre application de partage de vidéos et de photos très prisée des jeunes, a annoncé, jeudi 9 décembre, une série d’initiatives autour de la lutte contre la drogue sur sa plateforme, dont une amélioration de la détection et de la suppression des contenus liés à la drogue. La plateforme va renforcer « l’équipe qui répond aux demandes de la police et autres autorités sur les questions liées aux contenus illicites », indique Snapchat dans un communiqué. Lire l’article complet sur le site du Point. 

Une méthode bien rodée

L’expérience 

Au même titre qu’une pizza ou qu’une table basse, il est désormais possible de se faire livrer de la drogue à domicile. Sur Snapchat, les dealers ubérisent le marché de la dope en s’appropriant les codes de l’entrepreneuriat classique. « Sur l’appli, les messages et stories sont éphémères, rien ne reste vraiment. Ça facilite les choses et je ne crains plus d’être interpellée au moment de l’achat« , confie Caroline, 19 ans. Lire l’article complet sur le site de l’ADN. 

Les jeunes en première ligne

Les précédents 

We have heard devastating stories from families impacted by this crisis, including cases where fentanyl-laced counterfeit pills were purchased from drug dealers on Snapchat” said Snapchat’s parent company, Snap, in a blog post. “We are determined to remove illegal drug sales from our platform.”

The announcement comes less than one week after NBC News profiled eight parents whose children had died after taking a single fentanyl-laced pill purchased on Snapchat. Lire l’article complet sur le site de NBCNews. 

Le "réseau social de la drogue" pour Darmanin

La critique 

Pour Gérald Darmanin, c’est « le réseau social de la drogue« . Invité de la matinale de France Inter, c’est ainsi que le ministre de l’Intérieur a qualifié l’application Snapchat, qui permet l’envoi de messages éphémères mais aussi la publication de « stories » pour ses abonnés, qui restent affichés seulement 24h. Selon le ministre, c’est sur Snapchat que les dealers de drogue donnent désormais rendez-vous à leur « clientèle« . L’exécutif en appelle donc à l’entreprise américaine pour lutter contre le trafic. Lire l’article complet sur le site de France Inter.