Actus#CorpoHebdo
Temps de lecture : 03'18''
17 décembre 2021
bureaux
Abbe Sublett

Haier, RATP… Les 4 infos corpo à retenir cette semaine

Chaque semaine, Maddyness fait le point sur l'actualité des grands groupes en matière d'innovation. En ce moment, des startups les accompagnent pour lancer de nouvelles offres. Mis à l'honneur : Haier, RATP, Edenred et Webhelp Medica.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Haier, RATP… Les 4 infos corpo à retenir cette semaine
00:00 - 00:00
00:00

Haier lutte contre le gaspillage alimentaire avec Sous les fraises et L’Embeillage

Dans le cadre de son programme « Hideas » , Haier s’associe à deux startups franciliennes dans le but de répondre aux enjeux sociaux et environnementaux. Le géant chinois de l’électroménager, qui souhaite favoriser la consommation de produits alimentaires locaux et lutter contre le gaspillage, s’est adjoint les services de Sous les fraises et L’Embeillage. La première fait pousser des fruits, légumes et fleurs sur les toits des villes européennes, à l’aide de structures végétales verticales. Elle vend également des produits transformés et conçoit des systèmes de filtration des eaux grises.

La seconde propose une alternative lavable et réutilisable au film plastique alimentaire. Celle-ci se modèle avec la chaleur des mains, puis s’utilise comme un couvercle sur les fruits et légumes. De quoi augmenter leur durée de conservation. Des solutions que Haier juge « en adéquation » avec ses réfrigérateurs, qui comprennent des compartiments pour le stockage de denrées.

Le CE de la RATP distribue des avantages à ses bénéficiaires avec HappyPal

Au terme d’un appel d’offres lancé par son comité d’entreprise (CE), la RATP a retenu la startup HappyPal pour distribuer des avantages à ses 100 000 bénéficiaires – 55 000 agents salariés et 47 000 agents retraités. Ce contrat, qui court sur une période de quatre ans, vise à moderniser la plateforme proposée par l’exploitant des transports parisiens, qui affiche le troisième plus grand CE de France. Avec un fonctionnement « 100 % » numérique, le comité personnalise le catalogue d’offres à destination des bénéficiaires.

HappyPal, qui communique sur « de premiers retours très positifs et un taux d’utilisation record » , indique que 40 000 agents RATP sont déjà enregistrés sur l’application. « Après 18 mois d’activité, nous comptons plus de 300 entreprises clientes pour plus de 120 000 utilisateurs. Nous avons depuis signé deux autres très grands comptes, et nous comptons poursuivre l’effort afin de proposer plusieurs innovations produit dans les mois qui viennent » , a réagi par voie de communiqué Rim Zerhouni, co-fondatrice et directrice générale de l’entreprise.

Edenred développe le paiement à table au restaurant avec Sunday

Edenred s’allie à Sunday pour permettre aux détenteurs de la carte Ticket Restaurant de régler leur addition depuis leur table, sans même attendre le serveur. Le spécialiste des solutions de paiements fléchés et la FinTech, filiale du groupe de restauration Big Mamma, notent que « la crise sanitaire a accéléré les usages numériques lors de la pause-déjeuner et a popularisé l’usage du QR code sur les tables de restaurant pour consulter le menu ». C’est la raison pour laquelle la solution, au-delà d’être adaptée aux contraintes sanitaires, doit permettre aux restaurateurs de gagner du temps à chaque service – 15 minutes par table, assurent les partenaires.

Sunday assure également que les pourboires destinés aux serveurs sont « 40 % plus généreux » et que le panier moyen est « 12 % plus élevé » avec son application. « Edenred propose une offre de solutions de paiement pour accompagner les nouvelles habitudes de consommation des salariés, où qu’ils déjeunent. Ces services sont intégrés à MyEdenred, qui regroupe nos solutions d’avantages salariés sur une seule plateforme » , a pointé dans un communiqué Patrick Langlois, directeur général France d’Edenred.

Webhelp Medica et Calmedica développent le suivi patient à distance

Webhelp Medica a retenu Calmedica dans sa démarche visant à proposer des solutions d’accompagnement adaptées aux besoins du suivi patient. Le groupe, expert de la relation client dans la santé, entend miser sur la solution de la MedTech pour combiner présence humaine et outils numériques. Dans les faits, Calmedica complète ainsi sa télésurveillance – un système de suivi par SMS, qui a déjà choisi par l’Assurance maladie pour suivre les patients atteints par le Covid-19 – par un suivi téléphonique par un professionnel de santé quand c’est nécessaire. Webhelp, lui, élargit grâce à la plateforme de la startup le nombre de patients pouvant bénéficier du suivi de ses équipes d’infirmières.

C’est pour faire émerger une offre de santé augmentée que ce partenariat, qui se veut actif à l’échelle européenne, voit le jour. « Avec l’émergence d’un accompagnement généralisé à la grande majorité des patients atteints de maladies chroniques, cette association nous permet de proposer, au bon moment, le bon niveau d’écoute, de conseil et de suivi » , a noté dans un communiqué Marie Caroline du Réau, présidente-directrice générale de WebHelp Medica.

Article écrit par Maddyness
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Haier, RATP… Les 4 infos corpo à retenir cette semaine
00:00 - 00:00
00:00