Portfolio#fashiontech
Temps de lecture : 05'51''
22 décembre 2021
marques responsables
Photo de la marque T'heim.

17 marques de vêtements durables pour faire ses cadeaux de Noël

Le dénicheur de jeunes marques La Fine Équipe revient dans le Marais, à Paris, avec son concept store "La Fabrique du Père Noël". Maddyness y a repéré 17 marques de vêtements responsables pour trouver des cadeaux à mettre sous le sapin.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
17 marques de vêtements durables pour faire ses cadeaux de Noël
00:00 - 00:00
00:00

Article initialement publié le 12 novembre 2021

La Fabrique du Père Noël est un événement qui se déroule jusqu’au 24 décembre, en plein coeur du Marais à Paris. Au sein du pop-up store de 300 m2, 150 créateurs et créatrices exposent leurs produits cosmétiques, objets de décoration, maroquinerie, bijoux, etc.

Partenaire de l’évènement, Maddyness vous propose une sélection de 17 marques de vêtements responsables, exposées au 13 rue des archives, et que vous pouvez aussi retrouver en ligne.

Monsieur Mimosa

Créée en 2020, Monsieur Mimosa est une marque de vêtements pour hommes. Sara Khbaizi, sa créatrice, s’inscrit dans une démarche écologique et qualitative en choisissant des matières naturelles et des fibres premium. L’idée est de proposer des collections intemporelles, en laine, en coton ou en lin. Les tissus de la marque sont certifiés Oeko-Tex 100.

T’heim

T’heim -« chez nous, à la maison », en alsacien- est une marque de vêtements et accessoires qui « ne font pas le tour de la planète avant de s’installer durablement dans vos dressings ». Sweat, t-shirt, chaussettes, totebags ou bobs… Les produits proposés sont fabriqués dans des ateliers français, du tricotage à la teinture en passant par la conception des étiquettes. Le plus ? Chaque fiche d’article propose de tracer les différentes étapes de transformation qui ont été nécessaires à sa conception. 

Lo Neel

Cuir d’ananas ou de murier, fibres biologiques de soja ou de coton mais aussi matières upcyclées -réutilisées à partir d’autres vêtements- ou palestre recyclé, Lo Neel ne manque pas d’imagination pour concevoir des produits écologiques. Ce créateur vegan est certifié « Cruelty Free PETA », il n’exploite aucune matière d’origine animale et bannit les tests sur les animaux. 

loneel

Sasha Mack

Sasha Mack produit ses pièces à partir de coton bio certifié GOTS (Global Organic Textile Standard) uniquement. Cette certification répond à des critères environnementaux et sociaux garantissant le respect de la planète, des travailleurs et des consommateurs. La marque affirme proposer des exemplaires uniques ou très limités de corsets et blouses pour femmes, pensés et cousus par Sasha Mackiewicz, à l’origine du projet.

Louise Marcaud

La créatrice Louise Marcaud a décidé avec sa marque de se spécialiser dans la conception de collections upcyclées uniquement, provenant de fins de stocks de grandes maisons de couture. Elle réalise toutes ses pièces à partir de matières premières de seconde main. Chaque produit est fabriqué en France et en petite quantité et à la demande par la créatrice, pour limiter tout gaspillage ou invendu. L’idée est de créer des collections minimalistes, avec des coupes amples et des couleurs neutres, qui peuvent durer dans le temps et correspondre à différents styles.

Paulette Paris

Unies ou à motifs, sobres ou colorées, les chemises de Paulette Paris sont toutes imaginées, découpées et assemblées dans un atelier parisien. La marque privilégie des pièces en petites séries pour rendre ses modèles quasi uniques. La plupart des tissus utilisés proviennent d’Inde, de fins de rouleaux non utilisés, « pour limiter la perte des matériaux » explique Pauline Dechavanne Perivier, la créatrice.

paulette paris

Ginette Garde

Le crédo de Manon Roussel, créatrice de Ginette Garde, c’est l’intemporalité. « Fabriquer des pièces intemporelles, qualitatives et qui traverseront le temps avec tout, là est notre devise », explique-t-elle sur son site internet. Avec ses pièces made in France, la créatrice travaille des matières majoritairement d’origine naturelle, provenant d’Europe, dans ses ateliers de production parisiens.

Une paire deux coups

Chaussettes, sous-vêtements ou shorts de bain… Une paire de coups proposent aux hommes de tous les assortir ! Les produits sont dessinés en France et fabriqués dans des ateliers de la région de Porto. Les matières utilisées sont toutes biologiques et recyclées. Tous les produits sont fabriqués en quantité limitée pour éviter toute surproduction et étalonner les productions suivantes.

Cha’Ska

Pour affronter le froid hivernal, Cha’Ska propose de remplir vos placards de mitaines, étoles, écharpes, ponchos et autres bonnets 100% en « baby alpaga », une fibre qui ne provient pas d’un bébé alpaga comme le laisse croire son nom, mais de laine d’alpaga aux qualités supérieures. La fabrication, au Pérou, respecte les méthodes traditionnelles artisanales et la marque affirme sur son site veiller au « respect de l’animal et à la juste rémunération des artisans ».

Bottega Callegari 

Positionné sur le segment StreetWear, Bottega Callegari propose des t-shirts et sweat unisexes. Créée par trois soeurs d’origine italienne, la marque propose une gamme eco-friendly, dont les produits sont confectionnés à base de coton bio et labellisé Oeko-Tex. Les pièces proviennent d’ateliers parisiens et italiens. 

SockSocket

SockSocket propose des coffrets de chaussettes dépareillées et tricotées en France…. Originalité garantie ! Porteuses de différents messages, motifs ou coloris, les chaussettes sont toutes produites dans une des dernières bonneteries françaises, la Manufacture Perrin, inaugurée en 1924 en Bourgogne. L’ensemble des collections font l’objet d’un contrôle qualité manuel à chaque étape de fabrication. 

socksocket

Gang de Paris

Gang de Paris s’inspire de l’histoire des Apaches, ces gangs parisiens qui ont marqué le début du XXe siècle. La marque a donc repris les mêmes codes et valeurs : la liberté, « qui nous pousse à nous affranchir des coes établis » et l’indépendance, « parce que nous aimons contrôler toutes les étapes de conception de nos produits ». Avec des t-shirts et sweats « basiques indispensables », Gang de Paris imprime à la commande dans son atelier parisien pour ne pas surproduire, et produit une autre partie de ses vêtements en séries limitées au Portugal.

Esthet Studio

Esthet Studio propose à travers ses collections de « célébrer la culture urbaine alternative issue du continent africain et de sa diaspora », peut-on lire dans leur manifesto. L’idée est de créer une marque de vêtements plus responsable et inclusive que ce que les deux créatrices, Faou Soulé et Aïssa Boukary, avaient l’habitude de voir sur le marché. De ce constat sont nées des combinaisons, t-shirts et bob colorés et originaux.

Phénomène Rare

« Qu’y a-t-il de mieux pour minimiser son impact sur la planète que de porter un vêtement qui a déjà été porté ? », peut-on lire sur le site de Phénomène Rare. La marque propose en effet une friperie en ligne entièrement composée de produits de seconde main. Lucie Valade, sa fondatrice, déniche pour ses clients des pièces vintage inspirées de la pop culture des années 1990 et 2000, en prêtant une attention particulière à la matière des vêtements sélectionnés.

Santi Billie

Santi Billie propose à ses clients d’ajouter à leur garde-robe des vestes vintages et unisexes remises au gout du jour. Les deux soeurs à l’origine de la marque dénichent des pièces dans les stocks militaires dormants auxquelles elles ajoutent des messages brodés, selon les envies et humeurs, comme « indomptable », « gonzesse », « bad guy »… « On a choisi les pièces militaires pour la qualité de leurs toiles, parce qu’elles résistent à tout et que c’est l’inverse de la fast fashion : des pièces indémodables », résume les deux créatrices.

Santi Billie

Maison FT

Maison FT propose deux collections de t-shirts, pulls, polos et sacs biologique d’une part, et made in France de l’autre. La première contient des produits confectionnés à partir de coton certifié bio, et certifié GOTS, dans le nord du Portugal. Pour la collection made in France, les pulls en laine sont produits à Castres, les polos à Troyes, et les t-shirts tissés près de Lille et sérigraphies à Avignon.

Cagole Nomade

Auto-proclamée « marque écoféministe marseillaise », Cagole Nomade propose des vêtements et accessoires sportswear unisexes. Les produits sont confectionnés à partir de coton biologique ou de matières recyclées. 80% des fournisseurs de la marque sont basés en Provence pour favoriser la production locale et le savoir-faire régional. Les ateliers de conception de Cagole Nomade sont certifiés « Fair Wear », qui assure le respect des conditions de travail des personnes qui y confectionnent les produits.

Article écrit par Maddyness
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
17 marques de vêtements durables pour faire ses cadeaux de Noël
00:00 - 00:00
00:00