Actus#MaddyFeed
Temps de lecture : 00'08''
7 janvier 2022
Elizabeth Holmes (2L) walks with her partner Billy Evans (L) and her parents Christian (R) and Noel (2R) Holmes, outside of federal court after she was found guilty on 4 of 11 accounts faced in her fraud trial in San Jose, California, January 3, 2022. - Fallen US biotech star Elizabeth Holmes was convicted on Monday of defrauding investors in her blood-testing startup Theranos, in a high-profile case seen as an indictment of Silicon Valley culture. Jurors took seven days of deliberations to reach their verdict, finding her guilty of four counts of tricking investors into pouring money into what she claimed was a revolutionary testing system. (Photo by Nick Otto / AFP)

La fondatrice de Theranos condamnée pour escroquerie

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet qui a retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, la condamnation d'Elizabeth Holmes, fondatrice de Theranos.

Elizabeth Holmes condamnée après plusieurs mois de procès

L’actu 

Un tribunal californien a reconnu coupable cette icône déchue de la Silicon Valley qui promettait de révolutionner les tests sanguins avec sa startup. Après plus de cinquante heures de délibérations, les douze jurés – huit hommes et quatre femmes – du tribunal fédéral de San José (Californie), ont condamné, lundi 3 janvier, Elizabeth Holmes, cette chef d’entreprise, qui promettait de révolutionner les tests sanguins avec sa startup Theranos, pour escroquerie envers des investisseurs. Lire l’article complet sur le site du Monde

La déchéance d'un modèle

La chute

Élève à l’école d’ingénieurs de l’université de Stanford, elle avait quitté cette voie royale en 2004, après deux années d’études, pour se consacrer à son entreprise fondée un an plus tôt, à l’âge de 19 ans. Au pic de sa renommée, tandis que le Pentagone pensait déployer sur le champ de bataille les tests ultra­ rapides de Theranos, la fortune d’Elizabeth Holmes avait été estimée par le magazine Forbes à 4,5 milliards de dollars. En 2015, le magazine Inc. avait placé la jeune femme au regard hypnotique sur sa couverture, la présentant comme « le prochain Steve Jobs ». Elle aimait à paraître vêtue d’un pullover à col roulé noir, identique à celui du fondateur d’Apple. Lire l’article complet sur le site du Figaro

Les témoignages qui ont scellé son destin

Les accusations 

The company’s lab director, Kingshuk Das took the stand. He joined the company in 2015 and reported directly to Holmes. He told jurors that In the final two years of Theranos, Holmes ignored his repeated complaints about serious errors with the start up’s blood-testing technology. His testimony proved damaging as it revealed that Holmes was aware that the tests were not reliable, yet continued to promote them. Lire l’article complet sur le site de the Economic Times

Une lourde condamnation à venir

La peine

Each count carries a maximum sentence of 20 years in prison, terms that are likely to be served concurrently. Ms. Holmes, 37, is expected to appeal. A sentencing date is expected to be set at a hearing on the three hung charges next week. Lire l’article complet sur le site du New York Times