écrit le 4 février 2022, MÀJ le 23 mai 2023
4 février 2022
Temps de lecture : 3 minutes
3 min
9136

385 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine écoulée. 29 opérations ont permis aux entreprises innovantes françaises de lever plus de 385 millions d'euros.
ÉCOUTER L’ARTICLE
Temps de lecture : 3 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
Alexander Zezegov
Montant
385,27M€
Nombre d’opérations
29
CHAQUE MOIS, L’ACTU FINANCIÈRE DES STARTUPS DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Dans le cadre de ce bilan hebdomadaire des levées de fonds, Maddyness recense toutes les opérations annoncées par les entreprises innovantes dont le siège social se trouve en France et qui ont été créées à partir de 2001. Tous les secteurs d’activités sont éligibles.

#Energie
Lhyfe
17M€
#IT
Enchanted Tools
15M€
business angels
#FinTech
Prello
13M€
Otium Capital , Axeleo Capital , business angels
#BioTech
Rarecells Diagnostics
13M€
#RH
Chance
12M€
Educapital , Citizen Capital , business angels
#Energie
Wattalps
2,2M€
#Mobilité
Temo
1,5M€
business angels
#FinTech
Kriptown
1,35M€
#Ecommerce
Barooders
1,3M€
business angels
#RH
Deskare
1,2M€
business angels
#Services
Life!
1M€
business angels
#GreenTech
Power of Moss
1M€
Makesense , Lita.co , business angels
#IT
Popsink
880K€
XAnge , Kima Ventures , business angels
#BeautyTech
Connectilib
440K€
Bpifrance , business angels
#Ecommerce
Ciment
300K€
business angels
#Services
Volontis
200K€
business angels
#Médias
Heypster
100K€
business angels
#DeepTech
Ektah
NC

Autres actualités financières

LumApps rachète HeyAxel. La startup, qui est à l’origine d’une plateforme SaaS dédiée à l’expérience collaborateur, met la main – pour un montant non communiqué – sur son homologue, qui développe une solution no-code d'automatisation des processus RH. La technologie d'orchestration de campagnes et de diffusion omnicanal de HeyAxel intégrera la plateforme de LumApps. Le rapprochement des deux entreprises doit permettre à cette dernière d'accélérer sa feuille de route en matière de parcours collaborateurs. "Nos clients pourront fournir au bon moment des informations sur-mesure à leurs collaborateurs dans le contexte de leur travail, pour améliorer leur engagement et promouvoir des expériences positives" , souligne dans un communiqué Sébastien Ricard, directeur général de LumApps.

Prévoir acquiert Easyblue. Le groupe d’assurance a pris une participation de 70 % dans la startup à l’origine d’une plateforme d’assurance numérique. L’opération, qui s’élève à 5 millions d’euros, permet à Prévoir d’agir "en tant qu’investisseur et partenaire industriel" de l’AssurTech. Cette dernière utilisera ce nouveau financement pour "accélérer sa R&D dans l’intelligence artificielle, la big data, l’open assurance et la blockchain". Pour aller au-delà de son activité historique, axée sur le B2B, la startup bénéficiera du rapprochement avec Prévoir dans le cadre du développement du courtage en BtoC. "L’opération va également permettre de déployer notre robot conseiller en assurance à une échelle bien plus grande" , a aussi estimé par voie de communiqué François-Xavier Combe, fondateur d’Easyblue.

F2A rachète Enerbee. Le fabricant français de produits de ventilation et traitement de l’air met la main – pour un montant non communiqué – sur la startup, à l’origine d’un système de récupération de l’énergie. L’acquéreur indique que "le budget consacré à la recherche et développement va augmenter significativement pour se porter à plus de 5 % du chiffre d’affaires" de la nouvelle entité, estimant qu’il s’agit là d’un "engagement massif devant lui permettre de se positionner comme un champion en matière de régulation du débit d’air intelligent et connecté". Enerbee, dont l’intégralité des effectifs sont maintenus à Grenoble, verra son ambition commerciale décuplée puisque F2A se fixe pour objectif de vendre "au moins 10 000 pièces" d’e∙VAV, le dispositif de sa conception, tous les ans à partir de 2025.