Actus
Temps de lecture : 03'08''
8 mars 2022
female founders fellowship
© Pascal Authlingaus

Station F dévoile les 16 nouvelles entrepreneuses du Female Founders Fellowship

Pour la troisième fois, ce programme annuel accompagnera pendant 6 mois les fondatrices de startups « à haut potentiel » afin d’accélérer leur activité.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Station F dévoile les 16 nouvelles entrepreneuses du Female Founders Fellowship
00:00 - 00:00
00:00

C’est en ce 8 mars, journée internationale des droits des femmes, que Station F a décidé de dévoiler la nouvelle cohorte du Female Founders Fellowship, ce programme d’accompagnement destiné aux femmes entrepreneuses dont les business sont jugés comme prometteurs par le campus de startups parisien. Cette troisième promotion rassemblera 16 fondatrices de startups pendant six mois, à travers des workshops et sessions de mentorat. 

« L’écosystème évolue encore lentement sur la mise en valeur et le financement des startups fondées par des femmes, déplore Marwan Elfitesse, responsable des programmes startup & services de Station F, par voie de communiqué. Depuis sa première édition, le Female Founders Fellowship est notre manière d’accompagner le mieux possible des fondatrices à haut potentiel pour faire émerger des role models dans différents secteurs et industries qui inspireront les prochaines générations d’entrepreneuses. »

Une fois de plus, ce programme est soutenu par l’initiative de Goldman Sachs, « Launch with GS », une stratégie d’investissement de la banque américaine, qui cherche à diversifier les bénéficiaires des investissements dans les jeunes pousses de la tech.

16 fondatrices retenues 

Voici la liste des fondatrices de startups sélectionnées pour cette troisième promotion du Female Founders Fellowship :

  • Sophia Alj, co-fondatrice de Chari, une application e-commerce qui aide les petits retailers d’Afrique francophone à se procurer du stock pour leurs magasins et à se faire livrer gratuitement et rapidement;
  • Clarisse Hagege, co-fondatrice de DFNS, solution qui sécurise les actifs en cryptomonnaie. L’API développée par Dfns affirme permettre aux développeurs de déployer un niveau de sécurité similaire à celui d’une banque et de proposer des espaces sûrs pour les crypto;
  • Hajer Gorgi, co-fondatrice de Flitter, une assurance automobile au kilomètre;
  • Katia Kuseke & Noëlla Ligan, co-fondatrices de Fresh Afrika, une startup qui propose des paniers de fruits et légumes de saison, cueillis à maturité, à la demande, provenant d’exploitations durables africaines, et traçables grâce à la blockchain;
  • Irina Agafonova, co-fondatrice de Game Academy, une plateforme d’entraînement et évaluation de soft skills dans les jeux vidéo et mondes virtuels;
  • Emma Butler, fondatrice d’Intimately, une boutique en ligne proposant des vêtements adaptés aux personnes handicapées. Intimately est également une communauté au sein de laquelle les femmes handicapées peuvent discuter d’amour, de sexe, de mode etc. ;
  • Amélie Quilichini, co-fondatrice de Kolibri, jeune entreprise qui permet la production industrielle de cellules à haute valeur ajoutée, utilisées dans plusieurs industries dont les thérapies cellulaires et géniques, via son nouveau procédé de bioproduction;
  • Hyojeong Kim, fondatrice de Nomadher, une application pour les globetrotteuses qui encourage les femmes à voyager seules en les aidant à trouver une autre femme compagnon de voyage;
  • Adèle James, co-fondatrice de Phagos, une société qui compte utiliser les bactériophages, prédateurs naturels de bactéries, pour combattre les maladies infectieuses incurables et mortelles, et constituer une alternative aux antibiotiques;
  • Camille Bouget, co-fondatrice de Scienta Lab, jeune pousse qui exploite le potentiel de l’intelligence artificielle construire une bibliothèque d’algorithmes prédictifs innovants. Cette offre s’adresse aux universités et aux entreprises scientifiques pour identifier des sous-groupes de patients, prévoir les pronostics des patients et la réponse aux traitements pour les maladies auto-immunes;
  • Salma Bakouk, co-fondatrice de Sifflet, une plateforme qui aide à observer les données afin d’optimiser les prises de décisions basées sur la data;
  • Delphine Grondin, co-fondatrice of Stooly, une entreprise qui crée du mobilier en carton alvéolé ultra-résistant qui se plie et se déplie pour passer du placard au salon facilement;
  • Victoria Duben, fondatrice de Viewst, une startup qui se donne pour objectif de combler le gap entre les équipes créatives et média dans l’univers de la publicité digitale. Cela permet aux responsables de campagnes, designers et équipes marketing de collaborer sur le cloud;
  • Amicie Monclar, co-fondatrice de Zephalto, une société qui développe un ballon capable d’emmener des passagers au niveau de la stratosphère. Baptisé Céleste, le ballon écologique est alimenté à l’énergie solaire et peut être réutilisé indéfiniment;
  • Ava Cavaglione, co-fondatrice de Shary, une plateforme permettant de fractionner l’investissement immobilier, à partir de 5 euros. L’équipe combine son expérience institutionnelle avec des technologies innovantes afin d’encourager les investisseurs grâce à un accès direct, plus de transparence, des frais réduits et une plus grande flexibilité.
Article écrit par Heloïse Pons
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Station F dévoile les 16 nouvelles entrepreneuses du Female Founders Fellowship
00:00 - 00:00
00:00