Portfolio#voyage
Temps de lecture : 02'18''
26 mars 2022
Crédit : GreenGo

Green Go se pose en alternative responsable à Airbnb

Besoin d’un break ? D’un week-end pour vous ressourcer ou vous dépenser ? Sur sa plateforme, GreenGo propose des lieux sélectionnés pour leurs engagements environnementaux, les expériences proposées et la qualité du service.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Green Go se pose en alternative responsable à Airbnb
00:00 - 00:00
00:00

Si la pandémie a frappé au portefeuille le secteur du tourisme, elle a aussi permis à de nombreux Français de redécouvrir notre beau territoire. Mer, montagne, campagne, ville… Que ce soit pour les sportifs ou les amoureux d’Histoire, l’Hexagone regorge de lieux à visiter, de vagues à dompter ou de restaurants à tester.

Cette période si particulière a aussi été une période charnière de remise en question pour Guillaume Jouffre, Mathieu Ravard, Félix Mézière et Antoine Valtat, qui a poussé les quatre salariés à devenir entrepreneurs et fonder GreenGo. Leur ambition : proposer une alternative à Airbnb, plus respectueuse de la nature et plus humaine.

Un tourisme durable

Les émissions mondiales du secteur touristique proviennent principalement des transports (¾), puis de l’hébergement et de la restauration (¼), précise GreenGo. Pour répondre aux impératifs liés au réchauffement climatique, tout comme aux aspirations des touristes – qui plébiscitent le slow tourisme, le local et la convivialité -, les quatre fondateurs ont développé leur propre plateforme de réservations.

La société sélectionne les logements en fonction de plusieurs critères : confort, charme, authenticité, approvisionnement en circuit-court, rapport qualité-prix, engagements environnementaux ou encore bienveillance des hôtes. « La démarche éco-responsable des hôtes est centrale dans la sélection, avec une grille écologique de 80 critères, complétée d’une charte et d’une méthodologie d’évaluation de l’empreinte carbone » , souligne GreenGo dans sa présentation. Respecter l’environnement est une chose, respecter ses partenaires, une autre. Pas question pour GreenGo de privilégier le premier au détriment du second.

Une commission plus juste

GreenGo fournit une offre de services aux hébergeurs (site Internet de qualité, gestion des paiements, garanties en cas d’annulations, gestion et mise à disposition des informations hébergeurs, synchronisation des disponibilités). Pour ses services, elle facture 10 % de commission par réservation – contre 20 % pour ses concurrents – afin d’assurer un prix plus juste aux voyageurs et une plus juste rémunération à l’hébergeur. Chaque hébergeur s’engage en signant la charte GreenGo à proposer le meilleur prix compte tenu de cette politique de commission équitable.

Au-delà de ce modèle de commission GreenGo réfléchit déjà à moyen terme au développement de différents outils destinés aux hébergeurs et au consommateurs : obtention d’un label durable, proposition d’activités responsables, etc. La startup souligne également sa volonté de participer aux finances publiques en payant ses impôts en France, contrairement à ses concurrents.

En quête de capital 

GreenGo a déjà réussi à fédérer 500 hébergeurs sur sa plateforme depuis début 2021, soit 1 000 logements disponibles à la réservation. Pour aller plus loin, en ajoutant de nouveaux hébergements, mais aussi en accompagnant la transition environnementale du secteur, la société a besoin de financement. Elle a donc lancé une campagne de financement participatif sur Lita.co – sous forme d’actions ordinaires. Son objectif est de récolter 450 000 euros, qui seront complétés par une enveloppe de 250 000 euros déjà apportée par des business angels. Comme tout investissement, cette opération comprend un risque à étudier avant de se lancer.

Pour découvrir et soutenir GreenGo, c'est ici
Article écrit par Anne Taffin
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Green Go se pose en alternative responsable à Airbnb
00:00 - 00:00
00:00