Actus#MaddyMoney
1 avril 2022
printemps
Dulcineia Dias

209 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine écoulée. 12 opérations ont permis aux entreprises innovantes françaises de lever plus de 209 millions d'euros.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
209 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine
00:00 - 00:00
00:00
Montant
209,15M€
Nombre d’opérations
12
CHAQUE MOIS, L’ACTU FINANCIÈRE DES STARTUPS DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Dans le cadre de ce bilan hebdomadaire des levées de fonds, Maddyness recense toutes les opérations annoncées par les entreprises innovantes dont le siège social se trouve en France et qui ont été créées à partir de 2001. Tous les secteurs d’activités sont éligibles.

Autres actualités financières

Malt acquiert Comatch. La startup française, qui est à l’origine d’une place de marché à destination des entreprises souhaitant solliciter les services de freelances, met la main – pour un montant non communiqué – sur son homologue allemande, spécialiste du conseil indépendant. Par ce rachat, Malt honore l’ambition qu’elle s’était fixée lors de sa levée de fonds de 80 millions d’euros : en juin 2021, la startup affirmait déjà à Maddyness être à la recherche de sociétés à racheter dans les pays où le marché est plus mature. Malt opérera désormais dans plus d’une dizaine de zones géographiques (Autriche, Belgique, Espagne, France, Suisse, Pays-Bas, Scandinavie, Royaume-Uni, Moyen-Orient et Afrique du Nord).

Ÿnsect rachète Jord Producers. La startup, experte de l’élevage d’insectes à destination de l’alimentation animale, met la main – pour un montant non divulgué – sur l’entreprise américaine, qui élève des scarabées pour les volailles de basse-cour. Contrairement à Ÿnsect, qui transforme ses scarabées en poudre, Jord Producers commercialise ses produits entiers ou séchés pour les vendre à des particuliers. Cette acquisition est un pas de plus vers le marché américain, le Français ayant précédemment signé un contrat d’approvisionnement avec Pure Simple et sa marque d’aliments pour chiens. Pour rappel, il s’était déjà emparé courant avril 2021 de la société néerlandaise Protifarm, spécialisée dans la production d’ingrédients à base d’insectes à destination de l’alimentation humaine.

Article écrit par Arthur Le Denn
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
209 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine
00:00 - 00:00
00:00