Actus#transport / logistique
Temps de lecture : 01'54''
1 avril 2022
Crédit : Alistair Macrobert

TransPod dessine le train du futur grâce à un financement de 550 millions de dollars

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet qui a retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, TransPod récolte 550 millions de dollars pour son train du futur.

550 millions d'euros récoltés

L’actu 

TransPod franchit une étape importante dans l’industrie et devient la première société de transport par tube à confirmer le financement d’un projet d’infrastructure de plusieurs milliards de dollars.

Broughton Capital Group, en coopération avec CERIECO, se sont accordés sur les conditions pour fournir un financement combiné de 550 millions de dollars US, pour accélérer le développement d’une ligne TransPod entre Edmonton et Calgary et stimuler la croissance économique dans la région.Lire l’article complet sur le site de Businesswire. 

Le pivot d'Hyperloop en arrière plan

Le contexte

En ce début d’année, le projet Hyperloop a pris un sérieux plomb dans l’aile.
L’une des entreprises, si ce n’est celle la plus avancée sur le projet de transport du futur, a baissé les bras concernant le transport de passagers. Comme le révélait le Financial Times, Virgin Hyperloop a décidé de se « recentrer sur la livraison d’une version cargo du système de transport expérimental. »

Une information qui inquiétait toute la sphère technologique quant à l’avenir de ce moyen de locomotion. C’est à TransPod, une startup franco-canadienne, de remettre une pièce dans dans la machine. Lire l’article complet sur le site de Tourmag.

Des capacités incroyables

Le potentiel

Ce train du futur, inspiré des plans de l’Hyperloop mis en ligne par Elon Musk, le patron de SpaceX, en 2012, se présente comme «plus propre que l’avion et plus rapide que le TGV». Sa promesse est de transporter marchandises et passagers dans des capsules, propulsées à 1000 km/h, par sustentation magnétique au sein d’un tube.

La ligne aura une capacité de transport de 8 millions de passagers et 3 millions de tonnes de marchandises par an. L’Alberta parie sur le train TransPod et en attend des retombées locales importantes. Selon l’étude de faisabilité menée avec ses services, la construction de la ligne devrait entraîner la création de 140 000 emplois. Lire l’article complet sur le site du Figaro. 

La piste d'essai devrait voir le jour en 2027

L’objectif 

Also Tuesday, TransPod outlined the next phases of the Alberta project:

  • Short-term: Research and development; construction permit; environmental assessment; land acquisition (present-2024)
  • Medium-term: Test track construction, high-speed tests, and certification (2023-2027)
  • Long-term: Construction of a full inter-city line between Edmonton and Calgary (to begin in 2027)

Lire l’article complet sur le site GlobalNews.