Actus#fintech
22 avril 2022
Helios
Helios

L’éco-banque Helios étoffe son offre pour devenir le compte principal de ses clients

L’éco-banque en ligne, qui promeut et promet un investissement responsable dès le premier euro, lève 9 millions d’euros pour développer son offre et étoffer ses équipes.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
L’éco-banque Helios étoffe son offre pour devenir le compte principal de ses clients
00:00 - 00:00
00:00

L’actu

Un peu plus d’un an après avoir lancé son offre, Helios annonce un tour de table de 9 millions d’euros pour accompagner son développement. Pour la soutenir dans cette nouvelle phase de croissance, la société a choisi de faire appel à Racine2, fonds à impact opéré par Makesense et Serena, Raise Ventures et quelques business angels. Parmi ces derniers, on trouve Hugues Le Bret, le fondateur du compte Nickel, ainsi que les dirigeants de plusieurs startups comme Malt, Swile, Meero, ou encore Blissim.

La société annonce également le lancement d’un nouveau produit : le livret d’Avenir, construit en collaboration avec ses clients. « 100 % transparent grâce à sa liste de financements communiquée à tous, ce livret permet de contribuer à financer la transition écologique dès le premier euro déposé sur le compte » , détaille la société par voie de communiqué. Dotée d’un plafond de 100 000 euros, cette épargne sera disponible à tout moment.

L’ambition

En un an, la startup a déjà démontré son potentiel. La société comptabilise 1 million d’euros d’investissements dans la transition écologique, 3 projets financés et 20 000 tonnes de CO2 évitées. En quelques mois, Helios a également réussi à fédérer une communauté de plus de 50 000 personnes. Et elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, car le réchauffement climatique n’attend pas. Les rapports du Giec ne cessent de le clamer.

La banque vise 100 000 clients et 30 millions d’euros investis dans la transition écologique d’ici à 2023. Pour ce faire, Helios va développer d’autres offres – investissement et crédit – afin de fournir des prestations proches des banques traditionnelles. À moyen terme, Helios espère déjà devenir le compte principal de ses clients.

Les valeurs

À la tête de l’entreprise, deux spécialistes du monde de la finance : Julia Meyanas et Maeva Courtois, passées par Bpifrance et divers fonds d’investissement. Avec Helios, leur ambition est claire : ne financer aucune activité qui nuise à la biodiversité.

Hélios entend réintroduire de la transparence en permettant à ses clients de savoir où est dirigée leur épargne. Pour s’assurer de son engagement, la jeune pousse s’est rapprochée de Solarisbank, une société allemande proposant les mêmes services qu’un Treezor. « Nous louons leurs services, détaille la co-fondatrice de Helios. Nous avons noué un partenariat particulier, qui permet d’isoler nos activités du bilan de la banque. Ce qui nous permet de tracer nos dépôts et d’assurer que chaque euro est investi dans un projet particulier. »

En parallèle, Helios propose toutes les fonctionnalités pour gérer ses finances simplement : une carte de paiement – dont la toute première carte bancaire durable en France, en bois issu de forêts gérées de manière responsable -, tous les services bancaires du quotidien ainsi qu’un conseiller dédié, le tout accessible depuis une application mobile.

Article écrit par Anne Taffin
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
L’éco-banque Helios étoffe son offre pour devenir le compte principal de ses clients
00:00 - 00:00
00:00