3 mai 2022
3 mai 2022
Temps de lecture : 2 minutes
2 min
11758

Triliz et Finaho fusionnent pour devenir Cleaq, un acteur de l’IT responsable

Les startups spécialisées dans la gestion de matériel informatique et le financement d’équipements s’unissent pour créer Cleaq, une solution complète qui développe un cycle vertueux pour la flotte informatique des entreprises.
ÉCOUTER L’ARTICLE
Temps de lecture : 2 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
© Cleaq

Le contrôle et la réduction de l'impact environnemental est devenu un sujet dont les entreprises ne peuvent plus faire fi, tant les enjeux sont grands et les clients attentifs à ces problématiques. Dans ce contexte, les startups se multiplient pour proposer aux sociétés des solutions les aidant à calculer et limiter leurs émissions de gaz à effet de serre. En fusionnant, les startups Triliz et Finaho, qui deviennent ainsi Cleaq, s’inscrivent dans cette tendance de fond de l’écosystème entrepreneurial français. Les contours financiers de l'opération n'ont pas été détaillés.

Optimiser le cycle de vie du matériel

Triliz, experte de la location et de la gestion du matériel informatique pour les startups et PME, s’associe en effet à Finaho, loueur indépendant expert du financement d’équipements pour les professionnels, pour devenir Cleaq, une plateforme SaaS de gestion et financement de l’IT des entreprises leur permettant au passage de réduire leur impact. À travers une offre d’abonnement, la startup entend optimiser le cycle de vie du matériel informatique de ses clients, en gérant dans un outil tout-en-un l’usage, les réparations et l’assistance jusqu’au reconditionnement des produits en fin de vie. 

Pour tenir ses ambitions d’accompagnement des entreprises dans la réduction de leur impact numérique, Cleaq a recruté Laura Berni, ancienne responsable RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) d’OVHCloud. La jeune pousse a, par ailleurs, obtenu le label " Numérique Responsable ", une certification construite par l’Institut du Numérique Responsable, en partenariat avec le ministère de la Transition écologique et solidaire, l’Ademe et WWF.

" La pollution liée au numérique est immense. Elle représente chaque année 4 % des émissions de gaz à effet de serre, c’est une fois et demi plus que l’aviation civile, conclut Victor Thion, CEO et co-fondateur de Triliz et de Cleaq, par voie de communiqué. Si nous n’aidons pas les PME et les startups à réduire leur impact, personne ne le fera à notre place. " La startup ambitionne d’accompagner 1 000 entreprises d’ici à la fin de l’année 2022 et d’équiper 20 000 salariés, pour réduire leur impact d’environ 4 235 tonnes de CO2.