14 mai 2022
14 mai 2022
Temps de lecture : 3 minutes
3 min
16652

Les Petits Bidons, une lessive écolo à la conquête de la grande distribution

Créée en 2018, la startup Les Petits Bidons cherche deux millions d’euros pour accélérer sa croissance et devenir la marque leader dans les produits ménagers propres en conquérant les grandes et moyennes surfaces.
ÉCOUTER L’ARTICLE
Temps de lecture : 3 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
© Les Petits Bidons

Un tiers des produits ménagers contiennent une quantité importante de substances " potentiellement nocives " pour la santé ou l’environnement, alertait la revue 60 millions de consommateurs en décembre 2021. Un constat que Cyril Neves partage depuis déjà plusieurs années. En 2017, conscient que bien trop de produits d’entretien, et principalement de lessives, sont constitués de produits toxiques et polluants, le Lyonnais se décide à laisser derrière lui sa prometteuse carrière dans le marketing -après deux ans chez Danone et cinq chez L’Oréal- pour réaliser sa propre lessive : naturelle, engagée et fabriquée en France.

Après huit mois de recherches et de tests dans un laboratoire français, l’entrepreneur parvient à la recette parfaite, et la commercialise en ligne grâce à une première collecte sur la plateforme Tudigo (20 000 euros). C’est la naissance des Petits Bidons. 

Depuis, la croissance de la marque est continue. Les Petits Bidons disposent aujourd’hui d’une quinzaine de références (linge, vaisselle et maison) vendues en ligne, mais aussi dans plus de 500 points de vente dont des magasins des enseignes Cora (en France et en Belgique), Monoprix et tout récemment Carrefour. Plus de 450 000 produits ont été vendus et l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires supérieur à 1,7 million d’euros en 2021.

En parallèle, la startup continue de s'engager sur plusieurs fronts. Parmi lesquels, la fin du plastique à usage unique. Tous les contenants des Petits Bidons sont éco-conçus : les bouteilles sont 100% issues de déchets ménagers recyclés et 100% recyclables. La marque propose aussi tous ses produits en version solide, dans des boîtes en carton recyclables, et a même lancé une gamme de produits zéro déchet et compostables.

Two million dollar baby

Animé par la volonté de démocratiser des produits respectueux de la maison, de la santé et de la planète, Cyril Neves veut accélérer la croissance des Petits Bidons et ainsi réduire encore davantage l’impact négatif des produits détergents sur l’environnement. Pour ce faire, l’entreprise a lancé fin mars une campagne de financement participatif sur Tudigo avec l’objectif de récolter deux millions d’euros. Les fonds récoltés devraient lui permettre de se déployer dans les moyennes et grandes surfaces, mais aussi d’enrichir sa gamme de produits durables avec les tablettes de lave-vaisselle et les diluants de nettoyage.

En l’espace de quelques semaines, 130 investisseurs ont déjà injecté plus de 585 000€ dans le projet. " Le projet des Petits Bidons coche toutes les cases d’un projet dans lequel je désire investir : un business model solide, une dimension écologique vertueuse, de la création de richesse à l’échelle locale et de grandes ambitions et opportunités de développement dans les années à venir ", assure Alexandre Lemaitre, investisseur entré au capital des Petits Bidons à l’occasion de cette levée, dans un communiqué de presse que Maddyness a pu se procurer.

Vous n’êtes pas investisseur ? Pas d’inquiétude. Les particuliers sont, eux aussi, invités à apporter leur pierre à l’édifice. Pour participer à la campagne de financement, encore en cours sur Tudigo, le ticket d’entrée se situe à 2 000 euros. Les produits ménagers propres sont l’affaire de tous !

Pour découvrir Les Petits Bidons, c’est par ici