3 juin 2022
3 juin 2022
Temps de lecture : 1 minute
1 min
6565

Sheryl Sandger quitte Facebook après 14 années dans la compagnie

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet qui a retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, la démission de Sheryl Sandberg de Facebook.
Temps de lecture : 1 minute
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.

Sheryl Sandberg met fin à 14 ans de collaboration

L'actu 

Facebook chief operating officer Sheryl Sandberg said she would leave the social media service after 14 years, marking the departure of one of the most high-profile female executives in the U.S. at a time of tumult for the company.

Sandberg, 52, helped build the world’s most profitable social network alongside Mark Zuckerberg, who she met when the CEO was just 23 and still struggling to turn his viral site into an actual business. Lire l'article complet sur le site du Washington Post. 

Javier Olivan prend la tête des opérations

La succession 

Chief Growth Officer Javier Olivan will take over as chief operating officer, Zuckerberg said in a separate Facebook post, although he added that he did not plan to replace Sandberg's role directly within the company's existing structure.

"I think Meta has reached the point where it makes sense for our product and business groups to be more closely integrated, rather than having all the business and operations functions organized separately from our products," he said.

Olivan has worked at Meta for more than 14 years and has led teams handling Facebook, Instagram, WhatsApp and Messenger. Lire l'article complet sur le site d'Euronews. 

Une carrière dans la finance avant Facebook

Le parcours 

" C’est la fin d’une ère ", a commenté le milliardaire sur son profil. Il a rappelé qu’en 2008, quand il a embauché Sheryl Sandberg, il n’avait que 23 ans et ne savait " rien sur la gouvernance des entreprises ". Elle en avait 38, et une carrière au sein d’organisations prestigieuses, de la Banque mondiale au groupe de consultants McKinsey. Elle était aussi passée par le Trésor américain comme directrice du personnel et par Google comme vice-présidente chargée des ventes à l’international et des opérations. Lire l'article complet sur le site du Parisien. 

Meta reste dans la tourmente

Le contexte 

Fin 2021, le fondateur a rebaptisé la maison mère "Meta", pour marquer le tournant vers le métavers, cet univers parallèle accessible en réalités augmentée et virtuelle. Mais son modèle économique reste fondé sur la publicité ciblée à très grande échelle, et donc sur l'attention et les données des usagers.

Il suscite controverse après controverse depuis 2016. Et de nombreuses autorités l'accusent d'abus de position dominante, comme son voisin Google, leader mondial de la publicité numérique. Lire l'article complet sur le site de France24.