24 juin 2022
24 juin 2022
Temps de lecture : 2 minutes
2 min
10327

315 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine écoulée. 30 opérations ont permis aux entreprises innovantes françaises de lever près de 315 millions d'euros.
ÉCOUTER L’ARTICLE
Temps de lecture : 2 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
Canary Ride
Montant
314,7M€
Nombre d’opérations
30
CHAQUE MOIS, L’ACTU FINANCIÈRE DES STARTUPS DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Dans le cadre de ce bilan hebdomadaire des levées de fonds, Maddyness recense toutes les opérations annoncées par les entreprises innovantes dont le siège social se trouve en France et qui ont été créées à partir de 2001. Tous les secteurs d’activités sont éligibles.

#GreenTech
Néolithe
20M€
#FashionTech
Rediv
12M€
#PropTech
Roof
10M€
business angels
#PropTech
Vestack
10M€
#AssurTech
Dattak
7M€
XAnge , business angels
#GreenTech
Auum
7M€
#Mobilité
Cosmo Connected
6M€
business angels
#FoodTech
Pepette
6M€
#DeepTech
Leanspace
6M€
#Mobilité
Volt
5M€
#DeepTech
Cosmian
4,2M€
#MarTech
Rlty
4M€
#Ecommerce
Blix
4M€
#Ecommerce
Sqwad
3M€
#FinTech
Formance
2,9M€
Hoxton Ventures , Frst , Y Combinator , business angels
#PropTech
Mökki
1,8M€
Second Century Ventures , business angels
#MarTech
Aletiq
1,5M€
Kima Ventures , Angel Invest , Bacs Innov , business angels
#Voyage
GreenGo
1,2M€
business angels
#MedTech
Intradys
1M€
business angels

Autres actualités financières

Puratos rachète Rapidle. Le fabricant belge d'ingrédients pour les secteurs de la boulangerie, de la pâtisserie et du chocolat met la main – pour un montant non divulgué – sur l’activité de la startup française, qui fournit des solutions e-commerce personnalisées. L’opération doit permettre à l’acquéreur de "soutenir plus efficacement la transformation numérique de ses clients et de renforcer son offre en France". Rapidle a vocation à fusionner avec la startup belge Bakeronline, experte de la transformation numérique des artisans, elle aussi rachetée par Puratos en 2018. Une réorganisation qui doit permettre au groupe de passer de 750 à quelque 5 000 artisans clients en France d’ici à trois ans.

Breega boucle un fonds de 250 millions d'euros. La société de capital-investissement entend utiliser ce dernier pour "financer des startups en série A et au-delà" , mais aussi pour "renforcer sa présence paneuropéenne". Ce nouveau véhicule lui permet de doubler ses actifs sous gestion, pour atteindre un demi-milliard d’euros. Breega misera surtout sur des startups européennes en forte croissance, mettant notamment l'accent sur les FinTech et AssurTech à fort potentiel – comme ses participations existantes, telles que Moneybox, Coverflex ou Libéo. Le fonds, qui dispose de quelque 70 startups issues de 7 pays dans son portefeuille, en profite pour annoncer l’ouverture d’un bureau à Barcelone (Espagne).