Actus#smart industry
Temps de lecture : 02'18''
29 juin 2022

Spinergie, la startup qui accompagne la transition écologique du transport maritime

L’entreprise Spinergie, spécialiste de l’optimisation opérationnelle et performantielle des navires, signe une première levée de fonds de 11 millions d’euros. L'investissement est assuré par Iris, Swens Capital et des business angels de l’écosystème tech français. Spinergie accompagne les sociétés dans les questions de conformité aux réglementations environnementales.

Spinergie est une startup fondée en février 2016 par Louis Jozon et Jean Cristofari, deux experts de l’industrie offshore et de l’optimisation énergétique. Le cœur de métier de l’entreprise est de mesurer, évaluer et optimiser les performances des navires et des opérations maritimes, afin d’améliorer leur impact environnemental et opérationnel. Les équipes ont développé une série de solutions, basées sur un grand volume de données liées aux navires, pour le suivi des activités industrielles en mer. Comme par exemple, la gestion des performances et la conformité aux nouvelles réglementations de la COP 26 (2018) et de l’accord de Paris. En effet, le transport maritime représente environ une giga-tonne de CO2 par an et devrait contribuer, à ce rythme, à près de 17% des émissions mondiales de gaz à effet de serre d’ici à 2050.

La décarbonisation comme boussole

La décarbonisation est un défi dans lequel s’est lancée l’entreprise parisienne, qui a conceptualisé une suite d’applications destinée aux acteurs du transport maritime (opérateur et service), en leur offrant la possibilité de gérer et de positionner une flotte en temps réel (la société travaille avec Orsted, GE, Boskalis, Nexans, Sclumberger ou encore Deep Ocean). « La décarbonisation de l’industrie maritime est un défi énorme et complexe qui nécessite une approche collaborative à travers des partenariats industriels et les technologies les plus avancées. Nous développons donc la meilleure solution digitale en connectant des données auparavant cloisonnées et en facilitant l’interopérabilité entre les systèmes qui permettent ensuite de fournir des analyses et des recommandations« , a déclaré Louis Jozon, CPO et cofondateur de Spinergie.

Engager un développement mondial et renforcer les équipes d’experts

Cette levée de 11 millions d’euros est la première pour l’entreprise française. Menée par Iris Capital (fonds spécialisé dans l’investissement numérique en Europe) et Swen Capital (une société d’investissement européenne spécialisée dans l’investissement responsable), la levée de fonds a aussi été soutenue par Polytechnique Ventures et des Business Angels clés de l’écosystème de la tech française comme Sanne Manders (COO de Flexport), Jean-Gabriel Levon (cofondateur de Ynsect et Antoine de Chassy (cofondateur de Loft Orbital).

C’est à travers le fond Blue Ocean que la levée a pu se finaliser avec comme objectifs d’accélérer le recrutement de développeurs, de renforcer les équipes commerciales et des data scientists. L’international fait aussi partie de la feuille de route de Spinergie, qui prévoit d’ouvrir des bureaux en Asie, en Amérique du Sud et au Moyen-Orient (la société a déjà une présence à Paris et Houston). Ce tour de table est enfin l’occasion pour les équipes fondatrices, de consolider le programme de R&D et de renforcer grandement les équipes (celles-ci devraient doubler d’ici à 2023).