Actus
4 juillet 2022
Jean-Noël Barrot
Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Qui est Jean-Noël Barrot, le nouveau ministre délégué chargé du Numérique ?

Le député MoDem Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications dans le gouvernement Borne II. Cet économiste est notamment expert du financement des entreprises et de l’innovation.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Qui est Jean-Noël Barrot, le nouveau ministre délégué chargé du Numérique ?
00:00 - 00:00
00:00

Le député MoDem des Yvelines Jean-Noël Barrot a été nommé, ce lundi 4 juillet 2022, ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications au sein du gouvernement Borne II. Il succède donc à Cédric O, à la tête d’un secrétariat d’État entre fin mars 2019 et fin mai 2022. Agé de 39 ans, ce proche de François Bayrou -président du MoDem, haut-commissaire au Plan et maire de Pau-, est diplômé de l’École des hautes études commerciales de Paris (HEC) et de Sciences Po Paris. Pressenti pour entrer au gouvernement lors du premier mandat d’Emmanuel Macron, il a été missionné à plusieurs reprises par les Premiers ministres Édouard Philippe et Jean Castex dans le cadre de la loi relative à la croissance et la transformation des entreprises (Pacte) et la relance économique post-Covid-19.

Être au contact des entreprises

Il ne découvre pas l’innovation. Vice-président de la commission des Finances de l’Assemblée nationale au cours de la précédente législature, le secrétaire général du MoDem était chargé des relations avec les entreprises lors de la dernière campagne présidentielle d’Emmanuel Macron. Il a baigné dans la culture de la politique dès son plus jeune âge : son père, Jacques Barrot, décédé en 2014, a été membre du Conseil constitutionnel et plusieurs fois ministre. Son grand-père, Noël Barrot, était, lui, un ancien résistant et député. Celui qui a conduit la liste La République en Marche dans les Yvelines lors des élections régionales en 2021 s’attache à concilier ses vies politiques nationale et locale.

Étant devenu conseiller régional à cette occasion, il a intégré le conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités et s’est donc taillé une expertise dans le domaine des transports – un enjeu dont il se saisit au niveau local. Reconduit le mois dernier pour un nouveau mandat de député à l’occasion des élections législatives, il avait fait connaître son désir de plancher sur des textes attendus par les Français en matière de lutte contre l’inflation et de préservation du pouvoir d’achat.

Jean-Noël Barrot, qui a notamment enseigné la finance à la Sloan School of Management du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et à HEC Paris, s’est vu décerner le prix de « Young Leader » de la French-American Foundation en 2020. Les travaux de recherche qu’il a menés au fil des ans, sous sa casquette d’économiste, portent sur le financement des entreprises et de l’innovation, le crédit inter-entreprises, l’interaction entre les marchés de capitaux et les marchés de biens et de services, ainsi que les réseaux de production.

Un chantier qu’il continuera à mener dans l’arène politique, sous la houlette de Bruno Le Maire, qui a été confirmé au poste de ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique au sein du gouvernement Borne II. Les trois autres ministres délégués placés sous la tutelle de Bercy sont Olivia Grégoire, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme ; Gabriel Attal, chargé des Comptes publics ; tout comme Roland Lescure, chargé de l’Industrie. Alors que le président de la République, Emmanuel Macron, a fixé à Viva Tech un objectif de 100 licornes d’ici à 2030, l’équipe gouvernementale aura fort à faire.

Article écrit par Arthur Le Denn
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Qui est Jean-Noël Barrot, le nouveau ministre délégué chargé du Numérique ?
00:00 - 00:00
00:00