Décryptage#transport / logistique
Temps de lecture : 02'28''
5 juillet 2022

7 femmes sélectionnées pour rejoindre un programme de mentorat

C’est le coup d’envoi officiel pour la seconde saison du programme de mentorat 100% féminin baptisé "She’s Mercedes". Le jury a sélectionné sept femmes entrepreneuses, que Maddyness vous présente.

En 2021, le programme She’s Mercedes avait soutenu trois projets de femmes ambitieuses, pour les aider à consolider leurs entreprises. Cette fois-ci, elles seront sept à pouvoir profiter de cet accompagnement. Les lauréates pointent l’opportunité qui leur est offerte de développer leurs réseaux, lever des blocages et soulever les barrières auxquelles les femmes peuvent être confrontées lorsqu’elles montent leur société.

Quatre mentors et six projets

Quatre chefs d’entreprise ont accepté de prendre part au projet et de soutenir les finalistes tout au long de l’année. Isabelle Rabier, fondatrice de Jolimoi, Cathy Closier, fondatrice des restaurants Season, Carole Juge-Llewellyn, fondatrice de Joone et Agathe Wautier, co-fondatrice de The Galion Project.

Les lauréates sont sept, dont un duo. On retrouve Kenza Keller, qui a créé Talm, une marque de beauté haut de gamme pour des cosmétiques dédiés à la maternité. Mais aussi Pauline Grumel pour Unisoap, qui recycle les savons usagés des hôtels pour en faire profiter des personnes qui en ont besoin. De son côté, Marina Lemaire a lancé Archie, une société proposant une gamme de produits autour du vinaigre de cidre. Concernant le duo, Nathalie Boscq et Caroline Filou Heukamp sont deux sœurs qui se sont alliées pour lancer Happy Funky Family, une plateforme qui vous permet d’obtenir un tableau à partir d’un portrait photo. Mathilde Scheur, fondatrice du laboratoire Hollis, veut développer une approche holistique de la santé des femmes. Et pour finir cette sélection, Laurie Paradis s’est donnée pour mission de démocratiser l’investissement immobilier avec son entreprise Kub’Invest.

Un programme qui a déjà démarré il y a quelques semaines

L’appel à candidatures, qui a été lancé en décembre 2021, a permis à 25 femmes de présenter leurs projets au moment des phases de présélection qui se sont déroulées en janvier 2022. Angélique Touguet et Clémence Madet, les deux cofondatrices du programme, rappellent qu’à « l’issue de cette journée, nous avons sélectionné six projets, et donc sept lauréates”. Une sélection qui s’est faite à travers une grille d’évaluation (l’avancée des projets, les besoins concrets et certains critères comme l’intégration d’une approche RSE), mais aussi via des « coups de cœur » pour retenir parfois « des femmes qui ont plus besoin de cet accompagnement » racontent les cofondatrices.

La rencontre comme point de départ

Une retraite de deux jours, qui prend la forme d’une période d’incubation, a été l’occasion de créer des moments de rencontres entre ces femmes entrepreneuses, mais aussi des temps de mentoring et de coaching. « Quand on se retrouve pour des rencontres de seulement quelques heures, c’est facile de garder un masque, nous avons créé un moment d’immersion pour gagner en authenticité », explique Angélique Touguet. « Il y a eu des temps d’échange entre lauréates et mentors, mais aussi des conseils sur les problématiques qu’elles rencontraient« , ajoute Clémence Madet.

Lancée en 2015, cette initiative se décline dans 70 pays et a pour mission d’offrir plus de visibilité aux femmes et de les encourager à choisir la voie de l’entrepreneuriat. Conçu comme un véritable accélérateur, le programme She’s Mercedes est une initiative portée par le constructeur automobile Mercedes-Benz depuis six ans.