Actus#Services
Temps de lecture : 01'53''
8 juillet 2022

Alegria.group lève 4 millions pour développer son école de Nocode à l’international

Alegria.group annonce avoir bouclé une levée de fonds de 4 millions d’euros pour renforcer son leadership européen et développer son concept. Cette seconde levée de fonds intervient 18 mois après celle de 500 000 euros (janvier 2021).

Fondé par Francis Lelong (ex-CEO de Sarenza) en 2020, Alegria.group a développé un écosystème capable de produire un grand nombre d’applications digitales en réunissant la plus importante communauté de makers Nocode professionnels. Le Nocode ? Une manière de développer des produits comme des sites internet, des réseaux sociaux, des marketplaces ou des applications sans l’intermédiaire du code (grâce à des outils comme Airtable, Bubble, Notion, Webflow, Make, Shopify, …).

Dès sa première année, le groupe a su produire plus de 100 solutions, pour des clients comme le groupe Lafargue, Prisma Media, Petite Mendigote, Quonto ou encore Reiki. Et dès le début, Alegria.group s’est construit à travers deux entités : Alegria.tech et Alegria.academy. 

Alegria.tech est un studio Nocode via lequel la société propose des services aux entreprises comme de la régie sur place ou  du développement compétitif de produits digitaux. À côté de cette activité commerciale, le groupe s’est développé à travers l’Alegria.academy, la première école 100 % gratuite de Nocode au monde. L’initiative met en avant ses valeurs inclusives, avec 50 % de femmes au sein des promotions. Des chiffres positifs pour le monde de la tech, principalement masculin, où seulement 13 % des développeurs “traditionnels” sont des femmes. L’école est gratuite et promet des formations 100 % basées sur le travail de groupe et les cours digitaux (les formations vont de trois mois à neuf mois d’alternance). 

Accompagner les salariés et les chercheurs d’emploi à travers la transition digitale

La levée de fonds de 4 millions d’euros (dont 1 million en prêt bancaire) signe pour l’entreprise un nouveau tremplin et la capacité d’atteindre ses ambitions internationales. « Le marché du Nocode avance vite. L’outil phare du jour peut, le lendemain, être éclipsé par un nouveau plus rapide et plus performant. C’est pourquoi, nous assurons une veille technologique constante à disposition des Makers de la communauté pour garantir une professionnalisation du métier et une montée en compétence constante qui sont exigés par les grands comptes qui passent les uns après les autres au Nocode » explique Francis Lelong. 

Basé à Paris, le campus d’origine devrait bientôt voir d’autres centres sortir de terre. En effet, grâce à cette levée de fonds, l’académie ambitionne à présent de se développer dans au moins 10 villes françaises d’ici à la fin 2022, et d’accueillir 300 nouveaux étudiants par an dès 2023 (en ligne ou en physique, en français et en anglais).