Portfolio#assurtech
Temps de lecture : 03'05''
13 juillet 2022

Assurance pour animaux : un an après son lancement, la tribu de Dalma prête à conquérir l’Europe

Depuis sa création en avril 2021, l’assurance santé pour chiens et chats a fait un boom inattendu et est devenue l’un des leaders du secteur. Son offre, qui se veut adaptée au portefeuille des propriétaires d’animaux domestiques, a permis à la startup de s’agrandir. Au point de vouloir conquérir le cœur des propriétaires d’animaux domestiques à travers l’Europe.

C’est l’histoire de deux entrepreneurs à l’envie de s’engager autour d’une passion commune, les animaux. Naît de cette collaboration : Dalma. Si ce nom est évocateur, c’est nul doute grâce au passage d’Alban de Préville et de Raphaël Sadaka, deux des trois co-fondateurs de Dalma, dans l’émission « Qui veut être mon associé ? ». C’était en mars 2021 et leur proposition d’assurance pour animaux n’avait pas rencontré un franc succès. « Votre émission à vous, c’est incroyable talent », leur avait même rétorqué Jean-Pierre Nadir, l’un des business angel. Il faut dire qu’il n’était pas loin de la vérité car du talent, l’équipe de Dalma semble en avoir ! Leur offre a su convaincre les propriétaires de chiens et de chats et alors qu’ils n’en étaient qu’au prologue de leur histoire, les deux passionnés ont vu leur nombre d’adhérents exploser avec 20.000 clients assurés et 6 millions d’euros de chiffre d’affaires en seulement un an.

Et si autant de propriétaires d’animaux de compagnie ont décidé de leur faire confiance c’est parce que Dalma s’adresse « à tous ceux qui veulent prendre soin de leur chien ou chat au quotidien de façon simple et rapide » qu’ils se trouvent en ville ou à la campagne, assure Alban de Préville.

100% en ligne, cette mutuelle pour animaux a décidé de jouer le jeu de la transparence en décrivant tous les scénarios possibles d’accidents et de maladie pris en charge. Un forfait bien-être optionnel est également proposé. Dalma promet ainsi un remboursement jusqu’à 100% des factures vétérinaires en 48 heures et une prise en charge même en vacances à l’étranger. L’assurance met également en relation, gratuitement et de manière illimitée, les clients avec des vétérinaires expérimentés. Le tout pour 22.99 euros, un tarif « défiant toute concurrence ». En mai 2021, Alban de Préville expliquait déjà à Maddyness que seulement 6% des chiens et chats étaient assurés en France et que « jamais personne ne devrait avoir à choisir entre la santé de son animal et celle de son portefeuille ». L’une des raisons qui expliquerait le taux d’abandon des animaux…

Dalma, bientôt l’assurance-amie des animaux en Allemagne

Cette vision et cette croissance ont ainsi permis d’agrandir la tribu de Dalma et un an plus tard, voilà les trois fondateurs à la tête d’une entreprise de 35 salariés. L’équipe n’a pas fini de s’accroître puisque 29 offres d’emploi sont disponibles sur leur site internet, et que la startup vient de lever 15 millions d’euros en série A, via Project A et Anterra Capital. Les investisseurs historiques Global Founders Capital, Frst et Kima Ventures participent également au tour.

Cette levée va permettre à Dalma d’écrire une nouvelle page de son histoire : le lancement en 2022 d’une super-application regroupant l’accès à des appels vidéo en illimité avec des vétérinaires agréés, du contenu personnalisé sur la santé, la nutrition, et le comportement animal, mais aussi une plateforme e-commerce pour commander des produits du quotidien.

S’en suivra une aventure dont l’intrigue devrait prendre place, non pas en France, mais à l’étranger. Dalma souhaite en effet partir à la conquête de l’Europe. C’est en Allemagne, où la population animale serait l’une des plus élevée d’Europe, que l’entreprise aimerait ouvrir un nouveau chapitre. Alban de Préville en est convaincu, il s’agit de la bonne destination pour se lancer en dehors de l’Hexagone. Le pays voisin compte « près de 35 millions d’animaux domestiques pour 83,2 millions d’habitants. Le taux de pénétration d’assurance y est faible – environ 5% – tandis que le taux de croissance sur le marché est fort : +20% par an ». Une fois les clients allemands séduits par leur expérience, Dalma prévoit de s’étendre en 2024 en Italie, en Espagne et en Belgique. « Notre ambition est de devenir champion dans ces géographies, où le marché de l’assurance santé est en train de décoller. »