Outils et conseils#Services
Temps de lecture : 03'38''
19 juillet 2022

Quand et comment placer son argent : 4 réflexes à avoir quand on est jeune entrepreneur

La startup dans laquelle vous investissez tout votre temps et votre argent depuis des années est en phase de croissance : saisissez les opportunités pour constituer votre patrimoine personnel. Les banques privées et leurs ingénieurs patrimoniaux vous guident avec quelques conseils pour développer votre patrimoine.

Article rédigé le 7 juin

Jeune entrepreneur, vous venez de clôturer votre première opération de cash-out ? Votre entreprise prend un nouveau tournant mais vous ne savez pas comment placer cet argent ? Si votre surface financière le permet, une banque privée pourra vous accompagner. Au cœur de la gestion de patrimoine, les banques privées ont pour savoir-faire la préservation et la valorisation d’une fortune en toute discrétion. Derrière une vitrine haut de gamme, certaines banques privées sont accessibles et se tournent vers la tech et le digital.

Investir « dès que possible »

Le premier conseil à suivre est d’investir dès que possible. « Cela ne sert à rien d’attendre pour structurer ce capital, surtout avec une clientèle très jeune. Le temps est long et l’effet capitalisation pourrait être très important sur les trente à quarante prochaines années », assure Édouard Madinier, Membre du directoire de Banque Richelieu France. Pour vous conseiller au mieux, « les banquiers doivent s’intéresser à l’histoire entrepreneuriale ». Le placement sera différent en fonction de la maturité de l’entreprise. Les jeunes entrepreneurs sont encore assez rares au sein des banques privées mais ils commencent généralement à les rejoindre après leur premier cash-out pouvant varier de 500K€ à plus de 3M€ d’euros environ.

Pour ces derniers, la première étape consiste à choisir correctement les enveloppes dans lesquelles percevoir son argent. « La question à se poser est : est-ce que je veux commencer à constituer mon patrimoine personnel ou continuer à développer mon patrimoine professionnel ? » Marie Guibert, ingénieur patrimonial au sein de Banque Richelieu France, conseille idéalement d’équilibrer les deux patrimoines « on pousse donc les entrepreneurs à créer leur patrimoine personnel grâce à un premier investissement dans l’immobilier ». A ce titre, acheter sa résidence principale, financée par de la dette, est un excellent outil de création de patrimoine.

Sécuriser son patrimoine

Pour le placement des liquidités, l’assurance-vie est l’enveloppe à privilégier car elle permet une capitalisation en exonération d’impôt. Elle est par ailleurs un excellent outil pour la mise en place de revenus complémentaires en cas de besoin et constitue un outil de prévoyance puisque les capitaux décès sont transmis avec une fiscalité allégée aux bénéficiaires désignés (conjoint, enfants ou autres).

Elle offre par ailleurs l’accès à une gestion diversifiée et professionnelle, qui permet de contrebalancer le risque pris dans la startup en phase de croissance. En effet, la première levée de fonds est l’occasion de sécuriser une partie du patrimoine et de constituer « un matelas de sécurité ». La création de patrimoine restant le développement de l’entreprise.

Développer son patrimoine 

Dans un second temps, après un deuxième cash-out par exemple et toujours dans le cadre d’une assurance-vie, « on invite les entrepreneurs à se diversifier. Pour cela, ils peuvent nous faire confiance car on connait très bien toutes les classes d’actifs et les risques associés ». Pour développer son patrimoine, Édouard Madinier et Marie Guibert conseillent de placer son argent dans les actifs traditionnels financiers cotés car, c’est le système le plus abouti en termes de risque, liquidité et rendement.

La Banque Richelieu encourage également leurs clients à investir sur le marché des devises. « Tout d’abord car l’euro est susceptible de chuter, et ensuite car il est nécessaire d’être en dollar puisqu’il s’agit de la devise la plus importante au monde : les GAFA se situent d’ailleurs toutes aux États-Unis », indique Édouard Madinier. Enfin, l’acquisition de l’immobilier professionnel est un excellent investissement permettant d’utiliser de la dette dont le remboursement sera assuré par les loyers versés par l’entreprise. « Avoir la maîtrise de son locataire est un vrai atout en matière d’investissement immobilier », affirme Marie Guibert.

Protéger ses proches

Les entrepreneurs en couple, et souvent avec des enfants mineurs, doivent absolument songer à la protection de leur famille en cas de décès prématuré ou d’incapacité. Des outils juridiques permettent d’assurer la transmission et la pérennité de l’entreprise dans les meilleures conditions. Des mesures financières assurent par exemple le maintien du train de vie par le versement d’un capital ou de rentes éducation. Quant au patrimoine professionnel, plusieurs contrats existent parmi lesquels la souscription d’une garantie croisée entre associés afin que l’associé survivant puisse racheter les titres aux héritiers de l’associé décédé.

Dans tous les cas, chaque accompagnement est établi sur-mesure en fonction du projet de vie de l’entrepreneur. La Banque Richelieu a une grande expérience des chefs d’entreprise et notamment des startupers. Son ambition est donc d’agiter des idées et de mettre à profit des pistes de réflexions déjà expérimentées dans des situations analogues. « Dans un établissement à taille humaine, nous savons faire preuve d’une réelle agilité et réactivité » souligne Marie Guibert.