Portfolio#proptech
Temps de lecture : 02'02''
26 juillet 2022
Circuméo
Circuméo

Circuméo guide les particuliers qui se lancent dans l’investissement locatif

Fondée fin 2019, Circuméo accompagne les particuliers dans leur projet d’investissement locatif. La startup détermine un cahier des charges avec eux, avant de s’occuper de la rénovation du bien choisi puis de la sélection du locataire qui l’occupera.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Circuméo guide les particuliers qui se lancent dans l’investissement locatif
00:00 - 00:00
00:00

Aux yeux des particuliers, les procédures pour se lancer dans l’investissement locatif sont souvent lourdes. Afin de leur simplifier la tâche, Circuméo propose un service visant à les accompagner dans l’élaboration de leur cahier des charges et de leur feuille de route. La startup procède alors à la recherche du bien immobilier idéal et imagine, en lien avec son client, la manière de le rénover. Circuméo active, une fois les travaux et l’ameublement réalisé, son réseau d’experts immobiliers afin de dénicher le locataire correspondant aux attentes du nouveau propriétaire. À travers son espace client, l’entreprise promet un suivi personnalisé même après l’emménagement. Des points d’étape peuvent être sollicités par le propriétaire afin d’optimiser la gestion de son patrimoine immobilier.

Limiter le temps nécessaire au projet

Circuméo a été fondée en octobre 2019 à Nantes (Loire-Atlantique) par Ève Antoine et Clémence Lamothe. « Notre objectif est de démocratiser l’investissement locatif, en le rendant plus accessible à chaque néo-investisseur ou investisseur aguerri qui renonce à son projet faute de temps à y consacrer » , ont indiqué à Maddyness les dirigeantes, jugeant possible pour un de leurs clients d’acquérir un bien immobilier « en y consacrant moins de 3 heures, contre environ 250 heures en moyenne » dans un projet classique. Avec d’ores et déjà plusieurs dizaines de réalisations au compteur, principalement en région Pays-de-la-Loire, la startup promet aux particuliers intéressés d’avoir un interlocuteur unique tout au long de leur processus d’acquisition.

Le modèle économique de l’entreprise repose sur deux piliers. Cette dernière se rémunère d’abord au succès, dès lors qu’un acquéreur signe chez le notaire. Une partie est, en effet, liée au prix du bien. Une autre est, elle, liée à la conduite du projet. Par exemple, pour un studio nantais d’une valeur de 110 000 euros ayant besoin d’être rénové, il faut compter entre 9 000 et 12 000 euros pour s’attacher les services clés en main de l’entreprise. Si Circuméo compte un certain nombre de concurrents, à l’image de Masteos, Bevouac ou Immocitiz, elle veut s’en différencier en poussant l’accompagnement à son maximum. « Les points d’étape que nous proposons aux investisseurs sont gratuits et aussi nombreux qu’ils en ressentent le besoin, assurent ainsi les co-fondatrices. Nous sommes à leur disposition pour émettre des arbitrages sur leur patrimoine immobilier : revente d’un bien, en acheter un autre et conseils en matière de rénovation énergétique. » L’un des défis de l’entreprise sera d’élargir sa zone d’action, pour faire face à la concurrence à l’échelle nationale.

Article écrit par Arthur Le Denn
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Circuméo guide les particuliers qui se lancent dans l’investissement locatif
00:00 - 00:00
00:00