Outils et conseils#fashiontech
Temps de lecture : 03'35''
27 juillet 2022

FashionTech : 5 structures à connaître au moment de lancer sa startup

[DOSSIER FASHIONTECH] Les jeunes pousses de la mode s’orientent vers un secteur en pleine expansion qui dessine, conçoit et expérimente le retail de demain à travers la technologie. La Fashion Tech peut aujourd’hui compter sur l’appui de structures d’accompagnement spécialisées, issues du luxe comme des plus grands noms du e-commerce.

Look Forward by Showroomprivé

Créé en 2015 par les cofondateurs de Showroomprivé, David Dayan et Thierry Petit, Look Forward est un programme d’accompagnement gratuit et sans prise de participation du groupe. L’incubateur suit chaque année une vingtaine de startups à impact qui ambitionnent de remodeler les modes de consommation pour aller vers des pratiques plus vertueuses. En sept ans d’existence, Look Forward expose un bilan de 111 startups accompagnées, plus de 1150 emplois créés, 48 millions d’euros levés et plus de 66% des startups incubées en 2022 sont (co)fondées par une femme ou une équipe mixte.

Les points forts de ce programme ? Tout d’abord sa gratuité et l’absence totale de prise de participation de Showroomprivé, dont l’incubateur est un des fers de lance de son programme RSE. À cet effet, les startups bénéficient d’un mentoring au sein-même du groupe. Hébergées au sein des locaux de Showroomprivé, elles peuvent faire appel à tous les métiers et toutes les expertises de ce grand nom du e-commerce mais profitent aussi de tests grandeur nature sur les plateformes de la société. Du studio photo aux étapes logistiques jusqu’à la marketplace, l’agence intégrée du groupe offre ces services aux startups pour se développer. Le prochain appel à candidatures aura lieu en septembre 2022, pour composer sa 8ème promotion qui débutera son accompagnement en 2023.

La Caserne

Implantée dans une ancienne caserne de pompiers du 10ème arrondissement de Paris, La Caserne est un accélérateur de transition écologique et sociétale, dédié à la filière mode et luxe en Europe. Le projet est porté par Impala, groupe industriel français, le concept store L’Exception et la Mairie de Paris. Une quarantaine de marques ont été sélectionnées en juin 2021 pour intégrer la structure pendant trois ans. Leurs objectifs : un sourcing de matières premières responsables, un volume de production adapté et une traçabilité sans faille des produits, à l’image d’une des startups incubées comme Nona Source, première plateforme de revente en ligne qui revalorise les tissus et cuirs invendus des grandes Maisons de Couture françaises.

La Maison des Startups by LVMH

Bien décidé à saisir les opportunités technologiques de demain, le géant du luxe LVMH mise sur l’innovation, et accueille au cœur de Station F, les startups les plus ambitieuses et innovantes du secteur. La Maison des Startups est un accélérateur qui a déjà accueilli plus de 150 startups internationales depuis son lancement. Point d’entrée unique pour intégrer l’écosystème LVMH, la Maison des Startups propose un coaching individualisé et un accompagnement par les experts du groupe, des workshops et sessions de pitchs auprès des représentants des 75 Maisons du groupe. Plus de 285 projets ont été lancés via ce programme d’open innovation.

L’incubateur de l’IFM, Fashion Entrepreneurship Center

Avec son propre incubateur, L’institut Français de la Mode propose un accompagnement des industries créatives, quel que soit le stade de développement. Éligible aussi au CPF, l’incubateur donne aux jeunes marques et startups toutes les clés pour développer leur projet tout en construisant leur réseau.

Au programme de ces 6 mois à L’IFM : masterclass hebdomadaires, workshops collectifs, Key Talks avec des personnalités du monde de la mode et de l’entrepreneuriat, rencontres avec des fonds d’investissement… Plusieurs sessions de candidature ont lieu chaque l’année. L’incubateur est soutenu par le DEFI (comité professionnel de développement économique du secteur mode/luxe), Bpifrance, la Fédération de la haute couture et de la mode (FHCM) et la Fédération française du prêt-à-porter féminin (FFPAPF).

Luxury Tech Fund

Co-fondé par Céline Lippi et Geoffroy Rosset en 2017, Luxury Tech Fund est une société de capital-investissement qui aide les marques, les plateformes et les entrepreneurs technologiques à façonner l’avenir de l’industrie du luxe, de la vente au détail et de la beauté. Dans l’idée d’une beauté propre et d’une mode durable, ce fonds soutient des sociétés françaises comme Vestiaire Collective ou Devialet.

Les 2 fondateurs ont aussi lancé en 2019, un fonds d’investissement dédié à la filière cuir. Ce fonds, baptisé Cuir Invest, a pour ambition de soutenir les jeunes entreprises reliées à l’industrie du cuir, que ce soit la fabrication, la production, ou la distribution. Le fonds s’intéresse aux entreprises en amorçage et investit des montants compris entre 100 000 et 500 000 euros.

Poursuivez votre lecture avec les autres articles de notre dossier :

Et si la FashionTech mettait l’écologie à la mode ? 

Comment la FashionTech tire parti de la science pour gagner en durabilité ? 

Rediv aide les revendeurs à mettre en place la seconde main en magasin

Après la mode, le mannequin robotisé d’Euveka attire le spatial et le médical