29 juillet 2022
29 juillet 2022
Temps de lecture : 1 minute
1 min
12992

La FTC tente de faire échouer le rachat de Within par Meta

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet qui a retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, l'autorité de la concurrence américaine porte plainte contre Meta dans le cadre du rachat de Within Unlimited.
ÉCOUTER L’ARTICLE
Temps de lecture : 1 minute
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
Photo by Eric Dervaux / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP)

Meta dans le viseur de l'autorité américaine de la concurrence

L'actu

L'autorité américaine de la concurrence (FTC) a annoncé mercredi 27 juillet avoir lancé des poursuites contre Meta (Facebook, Instagram) pour l'empêcher de racheter Within Unlimited et son application d'exercice physique en réalité virtuelle, Supernatural. Lire l'article complet sur le site du Figaro

Un rachat qui nuirait à l'innovation

La raison

The deal would give Meta control of Within, which created the popular VR workout game "Supernatural".

"That lessening of competition may result in reduced innovation, quality, and choice, less pressure to compete for the most talented app developers, and potentially higher prices for VR fitness apps, the FTC argued in a legal complaint. And Meta would be one step closer to its ultimate goal of owning the entire metaverse." Lire l'article complet sur le site du Washington Post

Le métavers, cheval de bataille de Zuckerberg

L'historique

Mr. Zuckerberg has reassigned employees and put a top lieutenant in charge of metaverse efforts. He has also authorized executives to pursue some of the most popular games in the V.R. space. In 2019, Facebook purchased Beat Games, makers of the hit title Beat Saber, one of the top V.R. games on the Oculus platform. He has also authorized the purchase of roughly half a dozen other virtual reality or gaming studios over the past three years. Lire l'article complet sur le site du New York Times. 

L'absence de preuves avancée par Meta

La réponse

Même si pour le moment, Meta a démenti ces allégations. Stephen Peters, porte-parole de l'entreprise, précise que "la plainte de la FTC est basée sur une idéologie et des spéculations, pas sur des preuves. L'idée que cette acquisition conduirait à des résultats anti-concurrentiels dans un écosystème aussi dynamique qu'est le fitness en réalité virtuelle, n'est tout simplement pas crédible. Une fois de plus, la FTC envoie un message glaçant à quiconque souhaite innover dans la réalité virtuelle"Lire l'article complet sur le site du Siècle digital