Actus par Maddyness, avec AFP
7 septembre 2022
7 septembre 2022
Temps de lecture : 2 minutes
2 min
13403

La Poste se renforce dans la santé avec l'acquisition de la startup Happytal

La Poste se renforce dans les services de santé en rachetant Happytal, spécialiste de la numérisation du parcours hospitalier et l'accompagnement des patients.
ÉCOUTER L’ARTICLE
Temps de lecture : 2 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.

La Poste annonce, dans un communiqué publié ce mercredi 7 septembre 2022, se renforcer dans les services de santé avec l'acquisition - pour un montant non communiqué - de Happytal, société spécialisée dans la numérisation du parcours hospitalier et l'accompagnement des patients. Fondée en 2013, Happytal compte 370 salariés et est présente dans plus de 130 hôpitaux. Elle propose des solutions logicielles qui permettent aux patients de faire leur pré-admission ou leur demande de chambre individuelle en ligne, et aux établissements de santé d’automatiser les demandes de prise en charge par les organismes complémentaires.

"Happytal rejoint le pôle Santé et Autonomie de La Poste et devient ainsi filiale du groupe. Ce rapprochement vise à construire une palette de prestations interconnectées, humaines et numériques, pour accompagner les patients concernés par un séjour à l’hôpital" , est-il indiqué. Avec cette acquisition, dont le montant n'est pas précisé, La Poste "acteur de confiance qui agit dans le domaine de la santé au domicile depuis 2017, ambitionne d’être le partenaire de référence des acteurs du soin et de l’autonomie en France".

Être l'interlocuteur central des hôpitaux

Le groupe rappelle qu'il intervient depuis la prévention jusqu’à l’accompagnement des patients chroniques à domicile via sa filiale Asten Santé, ou le télésuivi médical via sa filiale Nouveal. "Lors du retour à domicile après une hospitalisation, La Poste accompagne également les patients avec des services de proximité comme la livraison de médicaments et de repas adaptés à chaque patient ou des services à la personne réalisés par ses filiales Axeo Services ou Âge d’Or Services."

"L’ambition est de positionner Happytal comme l’interlocuteur central des hôpitaux pour coordonner et déployer l’ensemble de ces services aux patients" , résume La Poste. Philippe Dorge, directeur général adjoint de La Poste en charge de la branche Services-Courrier-Colis, rappelle que La Banque postale est, selon lui, le premier financeur bancaire des hôpitaux publics et que le groupe La Poste réalise 700 millions d’euros de chiffre d’affaires dans les services de santé. "Notre ambition est de dépasser le milliard très rapidement, avec des services utiles aux établissements et professionnels de santé et aux patients."

Pour rappel, les pratiques commerciales agressives de Happytal avaient été pointées du doigt fin 2019. Citée dans des enquêtes du Monde et de France 2, la jeune pousse avait expliqué à Maddyness "travailler main dans la main avec le personnel médical".