9 septembre 2022
9 septembre 2022
Temps de lecture : 1 minute
1 min
10087

Tencent renforce sa participation dans Ubisoft

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet qui a retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, Ubisoft ouvre un peu plus son capital à Tencent.
ÉCOUTER L’ARTICLE
Temps de lecture : 1 minute
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
Frederic J. BROWN / AFP

Tencent renforce sa relation avec Ubisoft

L'actu

Tencent Holdings Ltd is raising its stake in Ubisoft Entertainment SA in a deal that values France’s biggest games developer at almost $10 billion, as deep-pocketed Chinese firms continue their overseas search for growth.

Tencent’s investment in Guillemot Brothers, which owns the bulk of the founding family’s 15% Ubisoft stake, amounts to 300 million euros ($296 million) at an implied valuation of 80 euros per Ubisoft share. Lire l'article complet sur le site d'Euronews.next

La famille Guillemot conserve la main sur la société

Les conditions

Concrètement, le groupe chinois met 300 millions d’euros dans la holding Guillemot Brothers, principal actionnaire de la société Ubisoft, détenue par les frères Guillemot, fondateurs d’Ubisoft (200 millions d’euros d’acquisition de titres et 100 millions sur la base d’une augmentation de capital). Il en possède désormais 49,9 % des parts. En outre, le géant des jeux vidéo a consenti un prêt à long terme à la holding pour refinancer sa dette.

En dépit de cette opération, les marges de manœuvre de Tencent demeurent réduites. Dans l’immédiat, il ne pourra augmenter sa participation dans Ubisoft au-delà de 9,99 % du capital (contre 4,5 % actuellement) et renonce, pour l’instant, à prendre le pouvoir au sein du conseil d’administration. Ainsi, au terme de cet accord, la famille Guillemot peut rester pendant huit ans à la tête de la société. Lire l'article sur le site du Monde

Le cours d'Ubisoft chute

La réaction

Si cet investissement permet à la famille Guillemot de se doter de moyens financiers plus importants, l’annonce de cette opération a été mal reçue par les marchés. Le titre de l’éditeur français chutait ainsi de plus de 13 % à la Bourse de Paris, à 10h30 ce mercredi 7 septembre. Mais la spirale infernale ne semble pas terminée, l’action d’Ubisoft continuant sa dégringolade minute après minute. C'est visiblement le prix à payer pour écarter les rumeurs de rachat du studio, alors que l’industrie du jeu vidéo est fermement engagée sur la voie de la consolidation. Lire l'article complet sur le site des Numériques

Tencent poursuit sa conquête du marché

La stratégie

Tencent is ratcheting up international expansion efforts after a slumping economy and tightened regulations choked off growth at home. It recently purchased a stake in Japan’s FromSoftware Inc., maker of global hit Elden Ring, and last year spent $1.26 billion to acquire British game studio Sumo Group. Tencent’s strategy to date has been to tap popular franchises from investees like Activision Blizzard Inc. and turn them into mobile hits -- as it did with Call of Duty Mobile and PUBG Mobile.

Tencent, which bought a stake in Assassin’s Creed-developer Ubisoft about five years ago, is likely to help the French studio introduce franchises such as Rainbow Six Siege to China. Beijing is gradually relaxing restrictions on gaming nationwide. Lire l'article complet sur le site de Bloomberg