9 septembre 2022
9 septembre 2022
6145

49 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine écoulée. 13 opérations ont permis aux entreprises innovantes françaises de lever près de 49 millions d'euros.
ÉCOUTER L’ARTICLE
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
Canary Ride
Montant
48,6M€
Nombre d’opérations
13
CHAQUE MOIS, L’ACTU FINANCIÈRE DES STARTUPS DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Dans le cadre de ce bilan hebdomadaire des levées de fonds, Maddyness recense toutes les opérations annoncées par les entreprises innovantes dont le siège social se trouve en France et qui ont été créées à partir de 2001. Tous les secteurs d’activités sont éligibles.

Autres actualités financières

Yoobic acquiert Heystan. La startup britannique, spécialiste des plateformes de travail virtuelles, met la main – pour un montant non divulgué – sur son homologue française, à l’origine d’une plateforme en ligne de formation et de gestion des connaissances pour la restauration et l’hôtellerie. L’objectif de cette première opération de croissance externe est de se renforcer dans ces deux secteurs, alors qu’elle compte déjà 200 clients à travers le monde. Pour mémoire, Heystan a lancé son produit en 2021 et a précédemment annoncé que ses revenus annuels récurrents devraient atteindre les 3 millions d’euros d’ici à 2024.

Visma rachète Inqom. La société norvégienne, experte de la conception de logiciels d’entreprise, met la main – pour un montant non communiqué – sur la startup française, qui édite un logiciel à même d’automatiser les processus comptables grâce à l'intelligence artificielle. Cette acquisition permet à Visma de faire son entrée sur le marché français. La suite logique de son développement, alors que l’entreprise est présente sur 29 marchés en Europe et en Amérique latine. Inqom conservera son autonomie et sa marque propre.

IAD acquiert Homepilot. La première licorne française de la PropTech, qui développe un réseau immobilier sans agence, met la main – pour un montant non communiqué – sur la startup, à l’origine d’une solution de gestion locative en ligne. Cette dernière gère plus d’un milliard d’euros d’actifs immobiliers, à très grande majorité résidentiels. Elle réalise un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros et emploie 40 collaborateurs. IAD avance se réjouir d’"étendre le périmètre de ses activités, ouvrant la voie à des perspectives de croissance".

La Poste rachète Happytal et Pourdebon.com. L’entreprise publique met la main – pour des montants non communiqués – sur ces jeunes pousses, respectivement à l’origine d’un service de numérisation du parcours de soins et d’une place de marché de produits frais mettant en relation consommateurs et petits producteurs. Si ces deux secteurs n’ont rien à voir l’un avec l’autre, tous deux partagent un point commun : ils sont en pleine expansion. Si La Poste collaborait déjà avec Happytal depuis fin 2021, elle étend, à travers l’opération, ses activités à l’e-commerce alimentaire. Pourdebon.com profitera, à l’avenir, de la force de frappe de Chronofresh, le service du groupe dédié au transport frigorifique rapide.

49 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine