Actus#Recrutement
Temps de lecture : 03'34''
12 septembre 2022

Nantes : 2ème édition du job dating virtuel dédié aux métiers de la tech

Fort du succès de la 1ère édition, le collectif Un Job à Nantes #Tech organise un nouveau job dating virtuel. Un événement unique qui permet aux acteurs du bassin nantais de rencontrer un grand nombre de candidats sur un temps très court.

Les entreprises de la tech recrutent en masse dans le bassin nantais. De nombreuses startups, scale-ups, ESN, et agences ont besoin d’accueillir de nouveaux talents pour soutenir leur croissance. Sous la bannière du collectif Un Job à Nantes #Tech, 26 entreprises nantaises feront découvrir plus d’une centaine d’opportunités d’emploi, dans un job dating virtuel dédié aux métiers de la tech. Celui-ci se déroulera en ligne, les 28, 29 et 30 septembre prochains.

Faire face à une pénurie de talents dans la tech

Selon Numeum, le syndicat professionnel des entreprises de l’informatique, il manquerait environ 10 000 diplômés par an en France pour combler les besoins des entreprises en matière de tech et d’IT. Ainsi, les profils tech disponibles sur le marché du travail se font très rares. Dans un contexte très concurrentiel, les entreprises doivent relever le défi de recruter des talents ayant des compétences et des valeurs qui leur correspondent. “La concurrence est très forte, notamment pour faire venir des profils tech expérimentés. Mais pas que ! Les commerciaux qui ont de l’expérience dans la vente de produits SaaS sont par exemple très sollicités” explique Estelle de Gombert, Directrice des Ressources Humaines chez Akeneo, une scale-up basée à Nantes, qui propose un logiciel de gestion des informations du catalogue produits.

Au-delà de ces compétences, les entreprises nantaises recherchent aussi des personnalités. “Nous souhaitons recruter des gens qui ont des valeurs, qui sont passionnés. Des gens qui ont la flamme” complète Mickaël Vinet, Engineering Manager chez Easilys, un éditeur de logiciels complet de gestion de restaurants.

Si elle est particulièrement marquée dans le secteur de la tech, cette pénurie de talents est plus globale et concerne aussi bien le secteur de la boulangerie que celui de la réparation automobile. Il faut donc nous rendre attractif auprès des candidats pour les convaincre de nous rejoindre” décrypte Dominique Chabot, fondateur d’O°code, une startup qui édite une technologie blockchain non énergivore pour générer et utiliser des NFT non spéculatifs.

S'inscrire

Un job dating riche en opportunités

La première édition du job dating virtuel organisé par un Job à Nantes #Tech avait permis à 30 entreprises de proposer 170 opportunités aux candidats présents. “Le principe est simple : les entreprises qui souhaitent participer créent un stand virtuel et y déposent leurs offres d’emploi. Les candidats les consultent et s’inscrivent à leur tour pour planifier un échange de 20 minutes avec les entreprises qui les intéressent. Le jour J, on échange en direct avec le candidat pour voir si son profil peut matcher avec les besoins de notre entreprise” raconte Mickaël Vinet (Easilys).

Cette année encore, les talents pourront découvrir des opportunités très attractives. “Chez Akeneo, on a un objectif de 150 recrutements en 2022 en France et à l’international, dont une trentaine de postes à pourvoir à Nantes. Nous recrutons des software engineers, lead developers, engineering managers, engineer directors, product managers, UX designers, mais aussi des commerciaux ou des CSM” révèle Estelle de Gombert.

Même son de cloche chez O°Code, qui a besoin de renfort pour soutenir sa croissance : “Nous sommes à la recherche de développeurs front-end et back-end, de profils en support du RSSI, ou encore de business developers » liste Dominique Chabot;

Du côté d’Easilys, l’objectif est de recruter pour créer une quatrième équipe feature team. “Nous avons déjà 3 équipes dédiées au développement de fonctionnalités. Nous souhaitons en monter une quatrième, c’est pourquoi nous recherchons un product owner, quatre développeurs et un testeur” explique Mickaël Vinet.

Valoriser les atouts de l’écosystème nantais

Si le but de chaque entreprise nantaise est de dénicher des pépites, ce deuxième job dating affiche un autre objectif. “Nous voulons valoriser le dynamisme de notre écosystème auprès des talents qui habitent dans d’autres régions et qui envisagent un projet de mobilité, soit pour revenir aux sources, soit pour changer de cadre de vie” confie Dominique Chabot (O°code).

À travers le collectif Un Job à Nantes #Tech, les acteurs nantais unissent ainsi leurs forces pour valoriser le territoire. “Cela nous permet de constituer un très gros vivier de candidats et de bénéficier d’une forte visibilité sur un temps court. Nantes est une ville très attractive, qui propose de l’espace et une excellente qualité de vie. Sur le territoire, beaucoup d’entreprises recherchent des profils expérimentés : il faut donc mobiliser l’écosystème pour attirer ces profils” complète Mickaël Vinet (Easilys).

L’idée est aussi de semer des graines auprès des talents dont les besoins et attentes ne sont pas encore alignés avec les nôtres ou qui ne sont pas encore prêts à quitter leur région, mais qui pourraient être de bons candidats dans les années à venir” conclut Estelle de Gombert (Akeneo).

Pour participer au job dating, vous pouvez vous inscrire sur le site d’Un Job à Nantes #Tech.