Actus#legaltech /administratif
Temps de lecture : 02'03''
15 septembre 2022

Klaro, la solution bienvenue en période de perte de pouvoir d’achat

Toutes mes aides devient Klaro, et lève 3 millions d’euros dans la foulée. Son objectif ? Accélérer son développement, recruter et remplacer les démarches habituels des citoyens en matière d’aides publiques. On vous explique !

6% par an : c’est le taux d’inflation que les français subissent actuellement de plein fouet. Forcément, cette inflation provoque une augmentation du budget général des ménages : 60 € par mois en moyenne. Mais sans vraiment le savoir, les ménages se priveraient de 110 € d’aides étatiques par mois, ce qui compenserait en théorie l’inflation. Par manque de connaissance, ou par difficultés administratives, ces ménages ne les réclament pas. C’est pour répondre à cette problématique que Cyprien Boutard-Geze a fondé Klaro, ex « Toutes mes aides ».

Une solution “pouvoir d’achat” contre l’inflation ? 

La startup est un service qui permet aux particuliers de se renseigner et de disposer facilement des aides pour lesquelles ils sont éligibles. Cette solution repose sur un algorithme capable de simuler 1500 aides nationales et locales et leur montant exact. L’algorithme prend en compte les besoins, la situation et le foyer de chaque utilisateur, pour adapter ses recommandations de façon personnalisée.

Afin de soutenir la démarche RSE des entreprises, ce service est proposé comme un avantage pour les sociétés à offrir à leurs salariés. En effet, comme l’explique Cyprien Boutard-Geze, fondateur et CEO de Klaro, « Proposer un service payant à ceux qui ne savent pas qu’ils peuvent bénéficier d’aides, ou n’aurait pas pensé y avoir accès, n’aurait pas été dans le sens de la démarche de Klaro ».  

Une levée de 3 millions d’euros pour devenir l’interlocuteur privilégié des ménages en matière d’aides

Pour atteindre ces objectifs, Klaro vient de lever 3 millions d’euros auprès du fonds d’investissement à Impact Asterion et des fonds d’investissement de Malakoff Humanis et AG2R LA MONDIALE.  

Cette somme lui servira notamment à recruter près d’une vingtaine de nouveaux collaborateurs. Qui plus est, le fondateur ne cache pas ses ambitions : « Dans le futur, Klaro pourrait devenir cette application qu’on a toujours dans sa poche, et qui remplace tous nos échanges avec les différents services publics pour obtenir des aides. Plus besoin d’aller voir le CROUS pour la bourse, la CAF pour mes APL, la Région pour mon aide au permis de conduire, … Klaro pourrait devenir le seul intermédiaire » précise le CEO de l’entreprise.

La possibilité d’une internationalisation n’est pas non plus exclue … et l’adaptation aux différents systèmes d’aides étatiques n’effraie pas la startup ! « Donner accès aux aides, c’est remettre de l’égalité dans l’accès au droit » affirme Cyprien Boutard-Geze. « Les aides ont un but vertueux, elles sont là pour encourager un projet vertueux (santé, éducation, transition écologique, …), ou réduire des inégalités, et on a tous intérêt à ce que chacun les demande. […] ».