16 septembre 2022
16 septembre 2022
Temps de lecture : 2 minutes
2 min
8501

381 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine écoulée. 32 opérations ont permis aux entreprises innovantes françaises de lever 381 millions d'euros.
ÉCOUTER L’ARTICLE
Temps de lecture : 2 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
Mathias Bach Laursen
Montant
381,03M€
Nombre d’opérations
32
CHAQUE MOIS, L’ACTU FINANCIÈRE DES STARTUPS DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Dans le cadre de ce bilan hebdomadaire des levées de fonds, Maddyness recense toutes les opérations annoncées par les entreprises innovantes dont le siège social se trouve en France et qui ont été créées à partir de 2001. Tous les secteurs d’activités sont éligibles.

#Cybersécurité
Mailinblack
50M€
#Divertissement
Devialet
50M€
#PropTech
Obat
6M€
#MedTech
SiView
5,5M€
LBO
#FinTech
Capsule Corp Labs
4,8M€
Omnes Capital , Revam , Digital Finance Group , business angels
#FoodTech
Le Fourgon
4,5M€
#Ecommerce
Imparfaite
3M€
#PropTech
Monga
2M€
Axeleo Capital , business angels
#GreenTech
Berny
2M€
#GreenTech
Cozy Air
1,5M€
#IT
SmartVideo
600K€
Bpifrance , CIC , WeLikeStartup , Frenchfunding , business angels
#Services
Wecasa
150K€
business angels
#Energie
Carbon
NC
ECM

Autres actualités financières

​​SandboxAQ acquiert Cryptosense. La filiale du groupe Alphabet, spécialisée dans les technologies quantiques, met la main – pour un montant non communiqué – sur la startup française, à l’origine d’une plateforme logicielle de gestion de la cryptographie. L’objectif de la maison-mère de Google est de confier à Cryptosense une brique fondatrice de son offre, visant à saisir l'opportunité de la cryptographie post-quantique. Elaia, investisseur historique de Cryptosense, sort de son capital, tout en restant actionnaire de l’acquéreur.

Les Commis rachète Rutabago. La startup française, qui livre des repas 100 % bio, met la main – pour un montant non communiqué – sur son homologue et revendique devenir, à cette occasion, "le principal acteur indépendant du paniers-recettes" en France. Il entend conserver la marque Rutabago, connue des consommateurs, pour la faire vivre aux côtés de sa marque. La nouvelle entité cherchera à rationaliser les coûts fixes, mutualiser les efforts logistiques, réaliser des économies d’échelle afin d’atteindre la rentabilité dès 2023. Le but étant d’arriver "au seuil des 10 millions d’euros de chiffre d’affaires" , précise-t-elle.

AXC2 lève 50 millions d’euros. Porté par le fonds Axeleo Capital, ce fonds prend la suite de son prédécesseur, AXC1, qui visait à financer des startups en amorçage. Sont visées les entreprises B2B spécialisées dans la cybersécurité, la FinTech et le SaaS. Les tickets du fonds, dont 70 % des investissements seront réalisés en France et le reste en Europe, seront compris entre 200 000 et 1,5 million d’euros. Une trentaine de jeunes pousses vont profiter de l’appui du fonds, qui vise un closing final de 80 millions d’euros d’ici à mi-2023.