Actus#rh / management
Temps de lecture : 02'24''
20 septembre 2022
Nicolas Lombard cofondateur et CFO de JobTeaser, Patrick Lund Fondateur Graduatedland, Adrien Ledoux cofondateur et CEO JobTeaser

La scale-up JobTeaser rachète Graduateland, son concurrent du nord de l’Europe

Après l’Allemagne, le Benelux et l’Europe du Sud, entre autres, la scale-up française de tech RH JobTeaser s’installe dans les pays nordiques, en rachetant Graduateland.

Leader européen de l’orientation et du recrutement des jeunes talents, JobTeaser affirme son positionnement en rachetant son concurrent danois Graduateland, qui constitue le plus grand réseau carrières des pays nordiques, avec plus d’un million d’étudiants à travers l’Europe et 50.000 recruteurs actifs. Adrien Ledoux, cofondateur de JobTeaser, souligne que les deux entreprises communiquaient depuis quelques années.

Des acteurs déjà en contact

JobTeaser et Graduateland échangeaient depuis l’année 2015 : « Nous avions des tailles à peu près similaires à ce moment-là, nous nous sommes très bien entendus, nous avons tout de suite vu que notre ambition était commune, être leader européen », explique Adrien Ledoux. Le CEO et fondateur de JobTeaser parle de conversations, d’échanges, « mais il n’y avait pas de question d’offre ou de négociation d’acquisition au départ, seulement des échanges sur leur stratégie et la nôtre ».

Avec ce dialogue déjà en place depuis quelques années, l’acquisition s’est passée rapidement : « puisqu’on se connaissait très bien et qu’il y avait une confiance mutuelle, il y avait une vraie volonté d’aller au bout de l’opération ». C’est d’ailleurs presque un comble lorsqu’on sait que l’idée de Graduateland est née dans la tête de son fondateur, Patrick Lund, lors d’un échange en école de commerce à Paris. « Il s’était dit qu’il manquait un portail pour donner des offres en Europe », s’amuse Adrien Ledoux.

Deux enjeux stratégiques

Graduateland était principalement centré sur le Danemark et « dans une moindre mesure, la Suède », explique Adrien Ledoux. « Maintenant leur priorité, c’est de développer la Suède, la Finlande et la Norvège, il faut qu’ils déroulent une nouvelle offre commerciale sur cette zone-là ». C’est le premier enjeu pour le CEO de JobTeaser. Puisque cette nouvelle offre, associée au réseau de JobTeaser qui était déjà présent en Finlande et en Suède, devient « une proposition très attractive pour toutes les entreprises scandinaves ».

Le second enjeu est évidemment européen. Le concept de base des deux entreprises, qui est de permettre des recrutements partout en Europe, est renforcé par l’offre commune qui sera développée suite à cette acquisition. Une stratégie qui s’accélère naturellement avec l’émergence du remote work. « Avoir maintenant la Scandinavie dans notre réseau nous rend encore plus attractif pour ces entreprises qui veulent recruter des candidats de toute l’Europe, pour leurs bureaux de Dublin ou d’Amsterdam par exemple », souligne Adrien Ledoux. Il parle également du développement de nouvelles fonctionnalités et services sur sa plateforme grâce à l’expertise et la technologie de Graduateland : « Par exemple, les équipes de Graduateland ont développé des fonctionnalités d’échange entre candidat et recruteur via de la messagerie. C’est le genre de chose qui a de la valeur. Pourquoi pas le dérouler sur l’ensemble du périmètre européen ? ».

Depuis sa création, Jobteaser a levé plus de 68 millions d’euros et compte désormais plus de 350 salariés en Europe. Ensemble, JobTeaser et Graduateland constitueront un vivier de 5 millions d’étudiants provenant de plus de 750 écoles et universités européennes qui auront accès aux offres d’emploi de plus de 250.000 recruteurs partout en Europe.