Actus#FrenchTech
Temps de lecture : 03'40''
27 septembre 2022

French Tech Tremplin, le programme qui ouvre l’entrepreneuriat à tous, démarre sa troisième saison

Forte du succès des deux précédentes éditions, La French Tech a présenté jeudi 15 septembre 2022, les 434 participants sélectionnés pour suivre la première phase du programme Tremplin. Ce dispositif mené par la Mission French Tech s’adresse aux personnes éloignées de l’écosystème entrepreneurial et a pour objectif de les accompagner dans la création et le développement de leur startup.

Ils sont 434 venus des quatre coins de la France métropolitaine et de l’Outre-Mer à préparer leur entrée dans la première phase du programme French Tech Tremplin. Cette phase dite de « Prépa » offre un accompagnement de proximité à des porteurs de projets éloignés géographiquement ou socio-économiquement de l’écosystème startup : « L’objectif de ce Tremplin est de faire rentrer dans l’écosystème des personnes qui n’y sont pas. Tout le monde n’a pas la même chance en France d’accéder à l’écosystème French Tech », détaille Louis Fleuret, directeur adjoint de La French Tech.

Un système encore peu ouvert à la diversité comme l’attestent les chiffres de l’Observatoire des startups de La French Tech : 71% des dirigeants de startups sortent de grandes écoles (commerce ou ingénieur) et seulement 1% des entrepreneurs se sont faits seuls.

« Nous avons aujourd’hui besoin d’entreprises innovantes qui touchent divers secteurs et s’attaquent à tous les problèmes de société pour une French Tech qui s’inscrit dans la durée. L’écosystème a encore quelques années de travail et d’amélioration avant qu’il soit à l’image de la société française », poursuit Louis Fleuret. Cette troisième édition de Tremplin ancre donc un dispositif pensé pour durer, dont le budget de 13 millions d’euros vient par ailleurs d’être pérennisé par l’État.

Une prépa entrepreneuriale comme tremplin pour l’incubation

La « Prépa » du programme French Tech Tremplin, qui débutera mi-octobre 2022, offrira aux 434 participants sélectionnés une immersion de 2 mois dans le monde de l’entrepreneuriat. Ils pourront y tester leurs idées, suivre des séances de mentorat pour apprendre à pitcher, à rencontrer des investisseurs et ainsi développer leur fibre entrepreneuriale. Les participants auront aussi accès à des événements dans des capitales French Tech pour s’ouvrir au networking, nerf de la guerre de l’écosystème.

En réponse à des problématiques socio-économiques, les participants ont été choisis selon l’un des critères d’éligibilité suivants :

  • Tout d’abord un projet entrepreneurial pertinent,
  • Critères économiques : bénéficiaire des minimas sociaux, étudiant boursier de niveau 5 à 7,
  • Critères géographiques : 32% des participants viennent de quartiers prioritaires de la ville (QPV). Ils peuvent aussi venir de zone de revitalisation rurale (ZRR) ou d’un quartier veille active (QVA),
  • Critères de parcours personnel : réfugié reconnu par l’OFPRA, pupille de l’Etat.

Le programme Tremplin propose par la suite une phase d’incubation qui accompagne des entreprises créées (ou sur le point de l’être). Elles bénéficient alors d’un accompagnement adapté à leur stade de développement et d’un financement de 30.000 euros. Dans la saison 2 de FT Tremplin, un tiers des participants de la prépa est passé en phase incubation. Ceux qui ne souhaitent pas continuer ou ne sont pas sélectionnés s’arrêtent et laissent leur place à des projets plus avancés.

Le retour d’expériences de la première édition du programme affiche des résultats positifs :

  • 93 % des startups sont toujours en cours de développement ;
  • 53 % d’entre elles ont recruté des personnes dès la première année, de 2 à 27 ETP;
  • 39 % ont obtenu d’autres financements publics, permettant de poursuivre leur développement au-delà du programme (CIR, FRI, Bourse French Tech…);
  • 21 % ont levé ou sont en cours de levée de fonds, illustrant ainsi leur volonté de poursuivre leur intégration dans l’écosystème French Tech et d’entrer dans une logique de croissance accélérée.

Le sourcing des candidats au coeur du dispositif French Tech Tremplin

Parvenir à atteindre des profils entrepreneuriaux dans des territoires isolés ou mal informés, voilà tout l’enjeu de ce programme. Pour cela, tous les réseaux French Tech de France participent à la dynamique et présentent de nombreuses candidatures. Les participants à la prépa Tremplin viennent de 20 Capitales et Communautés French Tech différentes, dont 4 participent pour la première fois : Guadeloupe et Polynésie, Rennes Saint-Malo et French Tech Normandy.

Ces opérateurs travaillent aux côtés d’associations régionales pour un accompagnement d’hyper proximité des profils sélectionnés. Mais la nouveauté 2022 réside dans le renforcement de coopération avec les partenaires publics : « Pôle Emploi a une action dans chaque région de sourcing d’éventuels candidats via ses bases de données. Ils font un travail remarquable de promotion du dispositif FT Tremplin et vont chercher des gens qui ont envie de se lancer, partout en France », note Louis Fleuret. « Quand on s’y met tous collectivement, on voit les résultats ».

Une coopération avec les acteurs publics qui se traduit également par du mentoring au cours de la prépa : « Être entrepreneur c’est aussi se confronter au service de l’État. Pour cela, l’APEC, l’URSSAF, Pôle Emploi et la Banque de France proposent des modules de formation aux participants, peut-être futurs recruteurs ».