Décryptage#e-commerce
Temps de lecture : 02'43''
5 octobre 2022

35.000 emplois créés par les entreprises françaises vendant leurs produits sur Amazon

À ce jour, plus de 13.000 TPE et PME françaises vendent leurs produits sur Amazon, réalisant ainsi plus de 150.000 euros de chiffre d’affaires en moyenne. Maison, beauté, jouets, épicerie : tous les secteurs sont représentés sur le site, qui dispense par ailleurs des formations aux entrepreneurs souhaitant lancer leur business en ligne.

Il y a à peine plus d’un an, elle était seule dans sa cuisine à fabriquer du zaatar, un mélange d’épices libanais dont elle tient la recette de sa grand-mère. À l’époque, Sarah Kanj souhaite surtout rendre hommage à son pays d’origine, et régaler ses proches par la même occasion. Aujourd’hui, et en seulement quelques mois d’activité, Sarah Kanj fournit des restaurants étoilés et emploie trois personnes à plein temps pour assembler son zaatar qu’elle a baptisé Levanthym. Une success-story franco-libanaise qui aura bénéficié du coup de pouce déterminant d’Amazon en France pour prendre son envol : « Sans Amazon, ma société n’existerait pas, affirme aujourd’hui Sarah Kanj. Je n’aurais pas réussi à trouver les clients aussi facilement sans oublier toute la logistique, impossible à gérer seule à mes débuts ».

Un pourvoyeur de visibilité pour les entreprises

Comme Sarah Kanjh, Amazon a aidé plus de 13.000 TPE et PME françaises à distribuer leurs produits à travers le pays, et même à travers le monde. 85 millions de produits ont ainsi été vendus sur Amazon l’année dernière, selon le rapport annuel de l’entreprise.

Pour ces petites entreprises, la marketplace d’Amazon est d’abord un formidable pourvoyeur de visibilité : « Quand on débute, c’est plus rentable de se faire connaître à travers Amazon qu’en payant pour avoir de la visibilité sur un moteur de recherche », confirme Boniface de Castellane, qui a lancé “Boni et Sidonie”, une marque de chaussures pour enfants écoresponsable en vente sur Amazon. Le directeur de la marketplace d’Amazon.fr, Patrick Labarre, va plus loin : « Les petites entreprises ne disposent pas toujours des moyens, du temps ou des compétences nécessaires pour sauter le pas du digital et se lancer dans l’aventure de l’e-commerce. Elle leur permet de bénéficier du savoir-faire d’Amazon en termes de logistique, de vente et de marketing pour se concentrer sur leur cœur de métier ».

Amazon propose en effet un service, “Expédié par Amazon”, qui permet aux entrepreneurs de se concentrer sur leur cœur de métier, le produit, et de confier à Amazon le stockage et l’expédition. Une mise à disposition de son savoir-faire logistique qui fait gagner un temps fou aux entrepreneurs et qui leur permet d’étendre la visibilité de leurs produits à travers le monde. Et cela fonctionne, puisque 70% des PME et TPE françaises présentes sur Amazon ont exporté leurs produits à travers le monde l’an dernier, générant plus de 600 millions d’euros de ventes à l’international !

Une école en ligne pour les entrepreneurs

Pour les entrepreneurs plus portés sur leur artisanat que sur les techniques de vente et la gestion des stocks, Amazon a par ailleurs lancé en France l’Accélérateur du Numérique, un programme de formation entièrement gratuit, qui accompagne chaque jour les entrepreneurs français dans leur transition numérique. En tout, ce sont ainsi 20.000 entrepreneurs qui ont rejoint les rangs de cette école en ligne, et ainsi appris comment gérer leur business en ligne.

Valéry Klein, maître cristallier depuis les années 1990, a su adapter son activité et réalise désormais plus de la moitié de ses ventes sur Amazon. Sa société L’artisan du cristal emploie aujourd’hui neuf personnes dans le département des Alpes-Maritimes. L’entreprise familiale bénéficiera d’ailleurs prochainement d’un programme de coaching personnalisé.

En tout, ce sont ainsi 35.000 emplois qui ont été créés par les TPE et PME françaises vendant leurs produits sur Amazon, dans des domaines aussi variés que la maison, la santé, la beauté, les jouets ou encore l’épicerie.