Actus#Accélérateur
Temps de lecture : 02'58''
6 octobre 2022

Morning lance son accélérateur de startups, pour diminuer l’impact écologique du secteur

25 à 30% des émissions nationales de gaz à effet de serre, c'est le chiffre qui résume l’impact du secteur du bâtiment sur l’environnement. Animé par la volonté de trouver des solutions qui permettent de le réduire, Morning a lancé l’appel à projets pour rejoindre la première promotion de son accélérateur de startups.

Le but : aider les pépites entrepreneuriales de demain à développer leurs solutions de réduction des émissions de gaz à effet de serre et porter avec elles un avenir plus durable.

Enjeux d’avenir, collaboration durable

La volonté de Morning de s’inscrire dans une perspective plus durable du secteur du bâtiment et de l’aménagement n’est pas nouvelle. Gérant plus de 35 espaces de co-working, l’entreprise s’est déjà associée à des porteurs et porteuses de projet à impact positif pour aménager leurs espaces ou développer leurs chantiers. Le Pavé, startup proposant un nouveau matériau réalisé à partir de déchets plastiques, susceptible d’être utilisé pour créer du mobilier ou de l’habillage d’intérieur (sol, crédences, revêtements muraux…) en fait partie. Marius, son fondateur, est d’ailleurs le parrain de cette première édition de l’accélérateur Morning. Il témoigne : « La collaboration avec Morning nous a permis de créer une marque de confiance auprès de nos autres clients : ce partenariat long terme est une preuve de ce que l’on peut délivrer et du sérieux de notre démarche. Grâce à Morning on progresse sur chaque projet et on essaye de voir comment on peut intégrer toujours plus de nouveaux matériaux à d’autres mobiliers  ».  

L’accélérateur qui a ouvert ses appels à projet le mardi 4 octobre poursuit donc cet engagement en optimisant la réflexion collective autour d’enjeux communs. C’est ce que résume Clément Alteresco, le fondateur de Morning : « Nous sommes très fiers de franchir une nouvelle étape dans notre stratégie impact. L’Accélérateur va nous permettre de découvrir, mettre en lumière et surtout tester dans nos espaces des solutions innovantes ».

 Car le but de la manœuvre dépasse l’accompagnement de startups dans leur développement. Il est de tester leurs solutions en conditions réelles, de les mettre en pratique.

Accompagnement théorique, développement pratique

Le programme de l’accélérateur consiste en plusieurs étapes qui façonneront les trajectoires des startups qui y participent. Les candidatures seront tout d’abord étudiées par un panel de jurés constitué de membres des trois structures co-organisatrices du programme : Morning bien sûr, et ses deux partenaires Nexity, et le cabinet Standard Deviation

Pour être retenues, les solutions des startups candidates doivent au moins répondre à l’une des 5 thématiques définies par Morning : nouveaux matériaux, réemploi & reconditionnement, végétalisation & biodiversité, performance et rénovation énergétique, nouveaux procédés constructifs. Suivront ensuite, une fois les startups sélectionnées, des sessions de coaching (8h au total) dispensées par Standard Deviation, l’accès à du contenu ciblé vis une plateforme en ligne et des interventions d’experts en mentors qui viseront à interroger et surtout à optimiser les solutions à la fois dans leur développement commercial et dans leur impact. 

Point d’orgue de ce premier accélérateur, l’ensemble des solutions proposées par les startups participantes seront intégrées à des chantiers Morning ou Nexity. Un test en conditions réelles qui pourra selon les projets déboucher sur des commandes de Morning ou de Nexity, et qui permettra à chaque porteur et porteuse de projet de faire évoluer sa proposition au regard d’un retour d’expérience concret.

Hélène Bertolone, responsable impact chez Morning, se félicite de cette mise en œuvre opérationnelle : « Sur les sujets d’impact peut-être encore plus qu’ailleurs, il est essentiel d’allier la parole aux actes. Mettre ces startups innovantes face à la réalité des enjeux qu’elles entendent affronter est un gain de temps, d’expérience et de savoir-faire qu’aucune approche théorique ne pourrait remplacer ». 

La première édition de l’accélérateur Morning a ouvert son appel à candidatures mardi 4 octobre et les startups pourront postuler jusqu’à mi-novembre pour cette première vague.

Retrouvez toutes les informations et détails relatives aux candidatures ici.

Retrouvez toutes les informations et détails relatives aux candidatures ici