Actus#FrenchTech
Temps de lecture : 05'01''
17 octobre 2022

Le French Tech Community Fund récompense 129 projets pour faire rayonner l’écosystème startup

Afin de développer les initiatives qui participent au rayonnement de l’écosystème French Tech en France et à l’international, le French Tech Community Fund vient d’annoncer une sélection de 129 projets soutenus.

Une mise en valeur des actions faisant rayonner la French Tech

En 2019, la mission French Tech dévoile pour la première fois le French Tech Community Fund, un dispositif lancé pour récompenser les initiatives qui développent l’image de l’écosystème startup français, au niveau national comme à l’international. 

Avec une participation toujours plus importante, cette initiative a récompensé cette année 129 projets, dont l’annonce s’est faite le 13 octobre 2022 par Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications. 

« Cette 4e édition du French Tech Community Fund témoigne de la solidité des différents écosystèmes French Tech, en capacité de déployer des projets ambitieux, en phase avec les priorités de nos entrepreneuses et entrepreneurs » affirme Jean-Noël Barrot. « C’est important pour l’Etat d’être à leurs côtés et de les soutenir, avec un budget inédit cette année, pour aider collectivement les startups françaises dans leurs prochaines étapes de développement ».

Au total, une enveloppe de 3,6 millions d’euros a été répartie entre les 129 lauréats. Parmi les lauréats, 24 projets ont une visée internationale. 

Cet événement est devenu une étape incontournable de la French Tech, tant sur le plan des dotations attribuées, que sur le nombre de lauréats. Le nombre de candidatures a explosé depuis sa création, puisqu’il a été multiplié par quatre, en atteignant 234 dossiers déposés en 2022. Avec un budget global de 3 millions en 2021, 77 lauréats avaient alors été sélectionnés sur la base des dynamiques « Talents et inclusion » (insertion professionnelle et diversité), « Responsabilité et impact » (impact social, économique, environnemental), « Attractivité et expansion » (projets tournés vers l’international). 

L’édition de 2021 avait notamment récompensé des projets comme celui d’ONCOSTART, qui avait permis le lancement de l’événement “French Tech OncoSTART Summit”, événement qui a rassemblé sur une journée, l’ensemble des acteurs de l’écosystème de l’innovation en oncologie.

Des critères de sélection représentants les priorités de la French Tech

Cette année, la sélection reposait sur plusieurs critères, dont l’impact et une contrainte de calendrier. Mais surtout, les projets devaient s’inscrire dans l’une des priorités actuelles de la French Tech : 

  • « Expansion et Talents » (croissance des startups de la French Tech, en France et à l’international, notamment via le levier du recrutement et des financements), 
  • « Innovations de rupture et startups industrielles », « la Transition écologique », afin de renforcer la mobilisation de l’écosystème French Tech dans la diminution de son impact carbone et promouvoir les solutions des startups Greentech, 
  • ou enfin « Parité et Diversité » pour un écosystème startup plus paritaire et ouvert à toutes et tous. 

« Parmi les porteurs de projets, vous n’avez que des organisations à but non lucratif » rappelle Monsieur Barrot. « Vous avez des communautés d’entrepreneurs comme les communautés French Tech pour moitié, et pour l’autre moitié des associations et des organisations comme Impact France, SISTA, … qui ont répondu à cet appel selon leur domaine d’intervention ».

Il convient également de noter que les critères retenus correspondaient aux préoccupations actuelles des entrepreneurs et de la French Tech, comme le précise Clara Chappaz, Directrice de la Mission French Tech : « Les 129 projets sélectionnés répondent tous à des enjeux auxquels les entrepreneuses et entrepreneurs sont confrontés, que ce soit pour franchir leur prochaine étape de croissance ou pour améliorer l’impact social de leurs actions. […] Avec ce Community Fund 2022- 2023, notre ambition est de continuer à soutenir les initiatives imaginées et développées localement, par des acteurs de terrain : Capitales ou Communautés French Tech, associations, collectifs, incubateurs. » 

« Il est important de soutenir la French Tech, pour montrer que la France est capable de développer en son sein de grandes entreprises » affirme Jean-Noël Barrot. « Nous l’avons montré avec un écosystème qui était symbolisé en 2017 par 3 licornes. Elles sont au nombre de 27 aujourd’hui. Il s’agit de véritables enjeux de croissance et de souveraineté. […] La France est une grande nation entrepreneuriale et numérique, et nous avons montré que ce choix de soutenir l’innovation et la technologie permet de créer des points de croissance, de l’emploi, mais également de réparer certaines fractures qui s’étaient creusées sur le territoire ». 

Annonce des 129 projets sélectionnés pour cette édition 2022-2023

Après avoir salué les 129 projets sélectionnés, 4 projets ont pu être présentés devant le parterre des invités : 

  • Sam Dahmani, Directeur Général Délégué de la French Tech Lille, a eu l’occasion de présenter Le TECH & FAB Summit organisé par la Capitale French Tech Lille pour contribuer à la croissance de l’écosystème des startups industrielles en France.
  • A ses côtés, Alexia Reiss, Secrétaire Générale de SISTA, a évoqué son projet de conférences organisées par l’association SISTA pour renforcer l’accompagnement des femmes entrepreneures et la sensibilisation des fonds d’investissement aux problématiques qu’elles rencontrent.
  • Ensuite, Stan Coignard, Community Lead de la French Tech Miami, a pu présenter Les French Tech Capital Days, événement de la Communauté French Tech Miami qui réunira des startups françaises avec des investisseurs et des talents étrangers afin d’accélérer leur développement.
  • Enfin, Caroline Neyron, Directrice Générale d’Impact France, a révélé son projet de master-classes organisées dans différentes villes de France pour aider les entrepreneuses et entrepreneurs à améliorer leur impact social et environnemental.

A leurs côtés, d’autres lauréats qui n’étaient pas présents ont bénéficié du soutien de la French Tech, dont voici une sélection :

  • “France – Canada Women in Innovation Bridge” porté par la Communauté French Tech Toronto afin de favoriser les rencontres et retours d’expérience entre des entrepreneuses françaises et canadiennes désireuses de s’implanter de l’autre côté de l’Atlantique ;
  • “Onco Startup Summit” organisé par le collectif OncoSTART qui rassemble des acteurs de la recherche et de l’innovation contre le cancer, qui mettra en lumière des projets entrepreneuriaux dédiés à la lutte contre le cancer ;
  • “LFDay”, événement international porté par l’association La Ferme Digitale, qui contribue au rayonnement des innovations françaises de l’AgriFoodTech ;
  • Une formation développée par le Liberté Living Lab pour accompagner les startups dans l’utilisation de produits et services à impact socio- environnemental ;
  • Un programme d’accélération dédié à des startups GreenTech (co-)fondées par au moins une femme, porté par l’incubateur WILLA ;
  • Des actions de sensibilisation sur l’entrepreneuriat, l’innovation et le digital, portées par la Communauté French Tech Martinique à destination des femmes martiniquaises ;
  • Le salon “Open Green Tech” organisé par la Communauté French Tech Grande Provence qui rassemblera des startups, entreprises et acteurs publics autour des problématiques liées à la transition écologique.
Envie de découvrir la liste des 129 projets lauréats ? Elle est à retrouver via ce lien