Décryptage#Hackathon
Temps de lecture : 05'44''
14 novembre 2022

Hackathons : ces concours d’innovation plébiscités tant par les jeunes que les entreprises

C’est un terme qui ne cesse de gagner en influence dans les grandes écoles : les hackathons et les concours d’innovation menés par les entreprises ne cessent de se multiplier sur les campus français... Que ce soit pour les prix alléchants proposés aux gagnants ou simplement l’envie de gagner en expérience dans une mise en situation grandeur nature, ces initiatives semblent attirer de plus en plus de jeunes.

Originellement réservé aux développeurs, ce phénomène s’étend aujourd’hui à toutes les verticales métiers d’une entreprise et s’ouvre ainsi à une multitude d’étudiants désireux de tenter l’aventure. Parfois définis comme un simple effet de mode chez les jeunes, ces “hackathons” semblent en réalité abriter de nombreux enjeux pour les entreprises mais aussi conférer de nombreux intérêts pour les participants…

Né de la fusion entre “hacker” et “marathon”, ce terme anglicisé tout droit sorti d’un film de science-fiction représente en réalité un concours d’innovation, souvent organisé sous forme de sprint par équipe. Ces projets, majoritairement impulsés par les entreprises, les écoles ou les institutions sont concentrés autour d’une problématique préalablement définie. Concrètement la compétition vise ainsi à rassembler des profils complémentaires pour générer des idées et concevoir une solution à cette problématique (souvent sous forme de prototype), pendant un laps de temps généralement assez restreint.

Plus seulement pour les profils “Tech”…

Historiquement, les hackathons étaient principalement orientés vers les problématiques de l’informatique moderne, et ainsi réservés aux développeurs et autres profils techniques. Mais l’appétence vers ce concept en a fait un évènement bien plus vaste, désormais proposé à tous les types de profils et autour de thématiques ne se limitant plus à l’iOT, au Cloud ou à la cybersécurité… Autrement dit, tout le monde peut trouver son bonheur dans un hackathon ! Et pour preuve, la plupart des grandes marques et entreprises y sont passées. Il est notamment possible de retrouver des hackathons auxquels s’inscrire gratuitement sur des sites comme Agorize, BeMyApp ou DevPost.

Qu’ils soient organisés en ligne ou en présentiel, la singularité des hackathhons réside avant tout dans la durée de ce type d’évènements. Majoritairement organisés pour une durée de 48h, certains de ces challenges peuvent s’étendre sur quelques semaines pour les plus ambitieux, mais résident toujours dans la philosophie du sprint. Pour ce faire, une fois les participants accueillis, les enjeux présentés et les groupes constitués, on distingue souvent plusieurs phases récurrentes dans l’organisation de ces évènements. Tout d’abord, les équipes passent par une importante phase d’idéation, souvent sous forme de brainstorming.

Vient ensuite une phase d’expérimentation durant laquelle les membres sont invités à choisir le projet qui leur semble le plus pertinent face à la problématique indiquée. S’ensuit une phase de prototypage agile, par itérations, alternant entre phases de conception et retours de la part des coachs présents. L’évènement se termine systématiquement par le fameux pitch, une présentation dynamique face au jury avant la clôture de l’évènement par la remise des prix.

Le goût de l’innovation à la portée de tous

Bien entendu, une des principales raisons expliquant le grand nombre participants réside dans les prix souvent très attractifs et les récompenses promises aux vainqueurs. Mais outre les récompenses proposées, les hackathons ouvrent des perspectives particulièrement intéressantes aux participants, qui en font notamment ce que l’on pourrait appeler “la petite école de l’innovation”.

En effet, certains viennent y chercher l’aventure, à la fois humaine et professionnelle qu’offre une telle expérience particulièrement enrichissante en rencontres. Elle est l’occasion de rencontrer des futurs partenaires et collaborateurs aux profils complémentaires, pouvant conduire à une démarche de création d’entreprise suite au projet, pour les plus chanceux. Mais cette expérience permet également de rencontrer des professionnels reconnus dans leur domaine, qui font office de coach le temps de la compétition et dispensent un mentorat d’une grande valeur sur des cas bien concrets.

C’est notamment cette montée en compétences, et l’accès à un réseau plus vaste que viennent chercher un grand nombre de participants. Que ce soit à travers le travail en équipe, la découverte de nouveaux champs d’activité, ou l’acquisition de compétences en management agile et en design thinking, chacun saura ressortir de cette expérience avec de nouvelles armes pour aborder le marché du travail.

Mais d’autres viennent également y cultiver leur goût pour l’innovation, la création et l’entrepreneuriat. Et pour cause, les hackathons représentent un exercice entrepreneurial parfait que ce soit pour les plus amateurs mais aussi les expérimentés. Nombreux sont les aspirants entrepreneurs qui espèrent y trouver des clés pour mieux démarrer un projet, où parfois également challenger leur projet en cours de création ! C’est pourquoi les hackathons oeuvrent à stimuler le goût de la R&D et de l’innovation chez la jeunesse. Ils marquent ainsi une véritable expérience professionnelle à l’échelle d’un week-end ou d’une semaine, qui sera hautement valorisable (encore plus en cas de victoire), auprès de futurs recruteurs voire de futurs investisseurs…

Certains y découvrent aussi une vocation… De nombreux hackathons reposent sur une thématique ou une industrie parfois peu connue du grand public étudiant. C’est donc un moyen bien concret de présenter et vulgariser les enjeux de certaines industries aux participants, qui peuvent ainsi tester leur intérêt sur de nouvelles thématiques. Mais c’est aussi la possibilité de rencontrer des acteurs aux responsabilités différentes et ainsi se découvrir des passions pour différents postes et compétences.

Un vent de fraicheur pour les entreprises

Outre des bénéfices certains pour les participants, les hackathons reflètent aussi de nombreux enjeux fondamentaux pour les entreprises modernes. La question de l’innovation y est bien sûr centrale puisque ces hackathons visent à répondre aux difficultés de certains entreprises à impulser de nouveaux projets innovants ou disruptifs. Ils répondent ainsi aux problématiques structurelles auxquelles font face les structures en pénurie de moyens humains pour les questions d’innovation continue.

En créant un véritable écosystème autour de l’entreprise, ces évènements donnent ainsi une nouvelle dynamique à ces entreprises et leur confère un accès rapide à l’innovation continue via des profils prometteurs de grands établissements académiques, qui semblent s’en réjouir. En ce sens, les concours d’innovation résonnent en phase avec le concept d’appel à projet, mais avec une dimension profondément éducative.

Mais parmi les enjeux majeurs de ce type d’évènement, on retrouve bien évidemment le recrutement et la question de l’emploi. Certains hackathons agissent comme une brique essentielle dans la stratégie de recrutement des entreprises, qui profitent de ce type d’évènements pour sonder les participants sur leurs attentes professionnelles, présenter leur politique de recrutement et promouvoir leur culture d’entreprise. Ces concours sont donc une arme redoutable pour faire face à la pénurie de talents que connaissent certains secteurs d’activité et certains domaines d’expertises. Ils jouent un rôle important pour attirer les étudiants à découvrir l’entreprise, les former sur certaines thématiques, et ainsi dénicher directement certains profils, pour déboucher sur des propositions de stage ou d’emploi par exemple.

Enfin, les hackathons sont également une opportunité pour les entreprises d’aborder certains sujets en vogue, ou des thèmes qu’ils ne peuvent couvrir avec leur domaine d’expertise actuel comme des thématiques RSE ou liées à l’innovation disruptive et les technologies de pointe. Ceci prodigue un levier de communication intéressant pour ces structures, autour de leur engagement ou de leur modernité par exemple. C’est donc un excellent moyen d’explorer des problématiques transversales tout en plébiscitant l’intrapreneuriat et la création de projets agiles internes à l’entreprise. Il arrive souvent que les équipes lauréates soient encouragées à entamer ce type de démarches et se voient proposer un accompagnement pour porter leur projet vers une autre dimension.