Outils et conseils#Entrepreneuriat
Temps de lecture : 02'03''
1 février 2023

« Bold Open Data Base » : Veuve Clicquot lance la première base de données ouverte mondiale des femmes entrepreneures

Depuis 50 ans, la Maison Veuve Clicquot soutient l’entrepreneuriat au féminin, sous toutes ses formes. Au fil des ans, cet engagement a essaimé dans les différents pays où la marque est présente, ce qui lui permet aujourd’hui de lancer une base de données mondiale au service des femmes entrepreneures : la Bold Open Data Base.

Imaginée par la Maison Veuve Clicquot en partenariat avec la docteure en science et entrepreneure Aurélie Jean, la Bold Open Database se présente comme la première base de données ouverte mondiale des femmes qui entreprennent. Son objectif ? Réunir toutes les femmes entrepreneures à travers le monde au sein d’un annuaire ouvert et collaboratif.

Mettre en lumière des femmes audacieuses

« Notre volonté est de créer une plateforme dédiée à l’entrepreneuriat féminin qui met en lumière des femmes audacieuses, tout en ayant un impact concret pour permettre aux futures générations d’entrepreneures d’oser se lancer », expliquait à Maddyness Carole Bildé, en novembre 2022, à l’occasion des cinquante ans du programme Bold by Veuve Clicquot. 

À travers le monde, la maison de champagne organise en effet sous cette bannière des événements, des remises de prix et des dispositifs de mentorat. Depuis 2019, elle publie également un baromètre mondial destiné à mesurer l’évolution des perceptions de l’entrepreneuriat au féminin dans 17 pays, tout en identifiant les barrières et les freins rencontrés par les femmes qui entreprennent. 

L’une de ces principales barrières ? La visibilité et le manque de « role-models » féminins, comme l’explique Carole Bildé : « en recevant les derniers résultats du baromètre pour la France, un chiffre nous a beaucoup marqués : quand on demandait à des femmes qui veulent devenir entrepreneure si elles avaient besoin de figures auxquelles s’identifier, 92% d’entre elles disaient que c’était très important. Mais seulement 13% étaient capables d’en citer une ! »

Ni un réseau social, ni un cercle communautaire

La Bold Open Database vient donc compléter le dispositif Bold en apportant une réponse à ce manque de visibilité. En effet, cette base de données est mise à la disposition des chercheurs, journalistes, institutionnels, investisseurs, entrepreneurs, qui peuvent utiliser la plateforme pour découvrir les profils des entrepreneures de tous horizons et de toutes entreprises. 

Les lauréates des Bold Woman Award ont déjà leur place sur la plateforme, mais toutes les femmes entrepreneures de la planète peuvent s’y enregistrer gratuitement pour y figurer. La Maison précise que cette base de données, régie par une charte de collaboration, n’est ni un réseau social, ni un cercle communautaire ou une messagerie instantanée : “toutes les femmes entrepreneures sont visibles au même niveau”. 

Une fois enregistré et connecté, différents filtres permettent de naviguer dans l’annuaire : taille d’entreprise, causes défendues, niveau d’étude, attentes (Interviews, Interventions publiques, Mentorat, Relations investisseurs, etc.). Veuve Clicquot propose ainsi un outil simple et pratique au service de la visibilité des femmes qui entreprennent.

En savoir plus à propos de Bold Open Data Base