4 avril 2023
4 avril 2023
Temps de lecture : 3 minutes
3 min
27647

Les ambitions de Ascendance Flight Technologies décollent en levant 21 millions d’euros

Afin d’atteindre la neutralité carbone en 2050, le secteur de l’aviation a besoin d’accélérer sa transition énergétique avec des solutions comme celles de Ascendance Flight Technologies. 

Temps de lecture : 3 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.

Après avoir récolté 10 millions d’euros en 2021, Ascendance Flight Technologies annonce une nouvelle levée de fonds de 21 millions d’euros. La startup toulousaine dédiée à la décarbonation de l’aviation se donne ainsi les moyens de consolider ses démarches de certification et de pré-industrialisation de son premier avion et d’accompagner, grâce à sa technologie hybride, ses premiers clients et partenaires dans la décarbonation de leurs avions.


Des partenaires tournés vers l’industrie et l’impact

" Pour ce nouveau tour de table, nous avons ciblé des acteurs tournés vers l’industrie et l’impact, convaincus de l’importance de nos solutions pour la France et l’avenir de l’aviation " , commente Jean-Christophe Lambert, son CEO. Les investisseurs historiques comme Habert Dassault Finance, Céleste Management, IRDI et M-Capital, ont ainsi été rejoints par French Tech Souveraineté opéré par Bpifrance dans le cadre de France 2030, CELAD, Expansion Aerospace Ventures, SC Mahé, Adrien Montfort (CTO Sorare) via Snaw Ventures et ARIS Occitanie.


Affirmer le co-leadership français dans le futur de l’aviation

Tous ont été mobilisés pour donner toutes ses chances à Ascendance Flight Technologies, dans un marché dense régulièrement agité par des effets d’annonce. Selon Jean-Christophe Lambert : " Nos principaux atouts résident dans l’expertise et l’expérience de notre équipe qui avait auparavant déjà travaillé sur un avion hybride électrique, mais aussi dans ce choix technologique et dans la possibilité de bénéficier de l’écosystème aéronautique français pouvoir affirmer un co-leadership international dans le futur de l’aviation.". La startup envisage d’ailleurs pour cela de renforcer ses équipes d’une cinquantaine de collaborateurs actuellement à une centaine d’ici un an.


Efficacité énergétique et baisse de l’intensité carbone

Le projet de Ascendance Flight Technologies s’inscrit en tout cas dans la lignée de la Stratégie nationale bas carbone, qui prévoit la neutralité carbone en 2050. Il y a urgence car une étude de l’Ademe souligne que les émissions de gaz à effets de serre du transport aérien français ont augmenté de 85 % entre 1990 et 2019 et représentent 5,3 % du total global du pays. " Parmi les solutions avancées figurent l’amélioration de l’efficacité énergétique d’un avion couplée à l’usage d’énergie moins carbonée sur lesquelles nous travaillons justement et qui permettraient par ailleurs en plus de se donner plus de chance de pouvoir bénéficier d’une certaine indépendance énergétique ", insiste Jean-Christophe Lambert.


Avionneur-motoriste

La startup toulousaine se positionne en effet en " avionneur-motoriste " avec un choix technologique fort : la propulsion hybride au tout électrique pour s’inscrire dans la trajectoire de la décarbonation de l’aviation de manière réaliste. Avionneur avec ATEA, son avion à décollage et atterrissage vertical qui répond idéalement au besoin de trajets point à point décentralisés et régionaux et qui a déjà séduit 245 clients avec la signature de LOI (lettres d’intention d’achat).
En parallèle, STERNA, son système de propulsion hybride électrique modulaire, compatible avec les SAF (Sustainable Aviation Fuels) et l’hydrogène, va rendre possible une nouvelle génération d’avions à empreinte environnementale fortement réduite.