Décryptage par Maddyness avec l'Ambassade du Royaume-Uni en France
écrit le 18 décembre 2023, MÀJ le 22 décembre 2023
18 décembre 2023
Temps de lecture : 10 minutes
10 min
51351

Cambridge, capitale scientifique européenne en devenir

Avec Oxford et Londres, Cambridge est le troisième sommet d’un pôle d’innovation surnommé le « triangle d’or » britannique. Elle est depuis longtemps une des villes les plus importantes du pays en termes d'éducation, d'innovation et de commerce.
Temps de lecture : 10 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
Cambridge. Crédits : Julius Dudenas/Maddyness

Cambridge est d’abord réputée pour ses prestigieuses universités : l’Université de Cambridge figure régulièrement parmi les trois meilleures universités du monde. La ville a vu naître certains des talents et des start-ups les plus performants des trente dernières années. À elle seule, l’Université de Cambridge a contribué à l’économie britannique à hauteur de 30 milliards de livres, et a été le berceau de 194 scissions. A cela s’ajoutent environ 3 300 start-ups fondées au fil des ans par ses anciens étudiants.

La ville fait également partie de New Palo Alto, un groupement d'écosystèmes et de centres de recherche européens tous situés à moins de quatre heures de train de Londres. Ces pôles rassemblent certaines des meilleures universités au monde, ainsi que des viviers de talents diversifiés, des start-ups et des réseaux innovants.

S'implanter au Royaume-Uni

Au cours des cinq dernières années, les entreprises de Cambridge ont reçu plus de 4,5 milliards de livres (5,2 milliards d'euros) de financement, ce qui en fait une des destinations britanniques les plus prisées par les investisseurs. Les parcs d'innovation répartis dans la région investissent en moyenne 2,4 milliards de livres par an dans la recherche et le développement (R&D). Cela représente 44 % du total des dépenses de R&D des entreprises de l'Est de l'Angleterre, qui s’élève à 5,4 milliards de livres.

En tout, 23 entreprises nées à Cambridge ont atteint le statut de licorne, ce qui a valu à la région d’être qualifiée de « capitale européenne des licornes ». Les possibilités liées à l’investissement et à la recherche universitaire ont joué un rôle déterminant dans la naissance d’ARM, le géant britannique des semi-conducteurs et de la conception de logiciels. Celui-ci a fait son entrée à la Bourse de New York à l’été 2023, avec une valorisation de 54,5 milliards de dollars. Il est largement considéré comme le groupe technologique le plus prospère du Royaume-Uni, avec un portefeuille de clients qui compte des géants tels que Samsung, Google et Apple.

Parmi les autres licornes de renom issues de Cambridge, il y a également Darktrace, souvent décrite comme la première super-entreprise d'Europe, ainsi que CMR Surgical, le groupe de robotique chirurgicale qui connaît la croissance la plus rapide du marché, et a reçu cette année le prix « King's Award » pour l’Entreprise et l’Innovation. La région ne compte pas se reposer sur ses lauriers, et a récemment dévoilé des plans visant à doubler le nombre de licornes qui y sont installées d’ici 2035, dans le but de devenir la capitale scientifique de l'Europe.

Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que Cambridge ait été désignée comme « meilleure ville du Royaume-Uni où créer une entreprise » en 2023. Le mélange de talents, de réseaux, d'opportunités d'investissement et de recherche a conduit à l'émergence du « phénomène de Cambridge ». Apparu pour la première fois dans un article du Financial Times en 1980, ce terme fait référence à la croissance rapide des technologies, des sciences de la vie et d'autres acteurs de l’industrie de la connaissance dans la région.

Ce phénomène a transformé Cambridge en plaque tournante mondiale, et la rend de plus en plus attirante et lucrative pour les investisseurs internationaux. Voici pourquoi.

S'implanter au Royaume-Uni

L’accès au capital

Dans un récent rapport de Dealroom, Cambridge est apparue comme la première ville technologique de province au Royaume-Uni. Un statut qu’elle doit à une combinaison entre de larges proportions de financement par capital-risque et par tours de table de capital-risque, des salaires élevés pour les postes technologiques, et un grand nombre de licornes existantes et en développement. Cette prééminence, à la fois historique et remarquable, en fait une destination intéressante pour les investisseurs et les start-ups. 

Amadeus Capital Partners: Amadeus Capital Partners investit dans les produits et services technologiques depuis près de trente ans. Fondé par Anne Glover et Hermann Hauser en 1997, ce fonds de capital-risque a financé plus de 190 entreprises et levé plus d'un milliard de dollars.

Cambridge Angels: Cambridge Angels est un des principaux réseaux britanniques de business angels, qui fournit « du capital intelligent, d'entrepreneur à entrepreneur ». Il compte plus de 60 membres fortunés qui investissent dans des entreprises en phase de démarrage et leur fournissent des conseils à Cambridge, Londres, Oxford et dans le reste du Royaume-Uni.

Cambridge Innovation Capital: Cambridge Innovation Capital est une société de capital-risque qui évolue au sein de l’écosystème de Cambridge. Elle est spécialisée dans les investissements précoces dans les secteurs de la technologie et de la santé, et a soutenu plus de 100 fondateurs répartis dans 40 entreprises au cours de la dernière décennie.

Cambridge Enterprise: En 2006, l’Université de Cambridge a créé Cambridge Enterprise pour aider à commercialiser la recherche issue de l'université. Cambridge Enterprise Ventures Partners a ensuite été fondée en 2011.

Founders at the University of Cambridge: Founders at the University of Cambridge est une autre extension de Cambridge Enterprise, qui contribue au développement des entreprises technologiques de la région. Son Start Accelerator propose des services de soutien et de mentorat à travers un groupe de plus de 100 entrepreneurs et investisseurs. Elle offre également des options de financement par l'intermédiaire de Parkwalk Advisors.

Accès aux réseaux

Cambridge est une ruche où s’épanouissent des collaborations alimentées par des réseaux solides au niveau local, et par la proximité de centres voisins dynamiques.

Cambridge Network: Cambridge Network est une organisation à but non-lucratif qui rassemble des chefs d'entreprise et des universitaires, et vise à faciliter les partenariats et le partage des connaissances.

Cambridge Business and Professional Club: The Cambridge Business and Professional Club organise des événements de réseautage depuis 1950 pour ses plus de 140 membres.

Cambridgeshire Chambers of Commerce: Les chambres de commerce du Cambridgeshire facilitent les mises en réseau d’acteurs au niveau local, national, et même international sur plus de 75 marchés dans le monde. Elles aident les entreprises à s'établir, à s'agrandir et à se développer.

InterNations: Avec InterNations, les expatriés français vivant à Cambridge peuvent devenir membres du réseau « Cantab » et  participer à des événements locaux et nationaux avec d'autres francophiles.

En plus de ces réseaux de networking, Cambridge accueille le Silicon Fen, aussi connu sous le nom de Cambridge Cluster. Il s'agit d'un ensemble de 5 000 entreprises technologiques qui génèrent un chiffre d'affaires annuel de plus de 18 milliards de livres et emploient plus de 60 000 personnes.

Accès aux talents

Cambridge ne compte pas seulement une des meilleures universités au monde. La ville est aussi une plaque tournante dans laquelle évolue un riche vivier de diplômés et de travailleurs qualifiés.

D'après le classement mondial des universités par matière établi par QS, l’Université de Cambridge figure dans le Top 10 mondial pour pas moins de 38 matières en 2023. Elle est particulièrement réputée pour la qualité de son enseignement dans les domaines de l'archéologie et des langues modernes, et figure dans le Top 5 mondial pour la science des matériaux, les mathématiques, l'ingénierie (chimique, mécanique, aéronautique, manufacturière, électrique et électronique), le droit, les études juridiques, la politique sociale, la géophysique, la médecine et bien d'autres encore. La ville est donc dynamisée par un flux important et régulier de diplômés hautement qualifiés. L'université a également mis en place un visa « Global Talent », ouvert à toute personne reconnue à l’international comme leader, actuel ou potentiel, dans les domaines de la science et des arts.

Avec d’une part la concentration d'entreprises de haute technologie, notamment dans les domaines des logiciels, de l'électronique et de la biotechnologie qui gravitent autour de Silicon Fen, et d’autre part l’influence historique des licornes de Cambridge, la ville ne peut que regorger d'opérateurs et d'entrepreneurs compétents et expérimentés. Les parcs scientifiques de la région comptent 2 400 entreprises qui emploient plus de 50 000 personnes. Vingt d’entre eux se spécialisent dans les industries de l’information, et représentent 65 % de l'emploi total de cet ensemble.

Emploi

L'esprit d'entreprise de Cambridge s’illustre par la présence de nombreux espaces de coworking dans lesquels il est possible de travailler, de collaborer et de faire des rencontres professionnelles. Parmi eux, il faut citer ideaSpace City, un des trois bureaux d'ideaSpace à Cambridge, situé en face du Queens College et ouvert 24 heures sur 24, avec une vue sur la rivière Cam.

Tout proche de Milton Country Park, au cœur du Cambridge Science Park, le Bradfield Centre, est le lieu idéal pour ceux qui travaillent dans le secteur des technologies et des sciences. Pour les entrepreneurs et entreprises en phase de démarrage, Incubyte propose de multiples options de coworking, allant du « hot desking » (réservation de bureaux non attribués) aux salles de réunion. 

Pour ceux qui cherchent un bureau plus proche du centre-ville, Mantle Space se trouve près de la gare, dans le quartier des affaires de Cambridge, et est bien relié aux centres d’activité voisins. Le Future Business Centre Cambridge est un espace de travail plus calme, mais qui propose néanmoins des événements de networking et des séminaires de formation.

Loisirs

Cambridge est une ville riche en histoire et en culture : on n’y manque pas de choses à faire en dehors des heures de bureau. Il est possible de visiter les nombreux « colleges » de l’Université de Cambridge ces communautés dans lesquelles les étudiants et universitaires sont rassemblés, chacune ayant sa propre histoire et ses propres bâtiments. Chaque année, certains organisent une journée porte ouverte appelée Open Cambridge, au cours de laquelle il est possible de visiter les pensionnats et les bâtiments de l'université.

Le Musée Fitzwilliam abrite une large collection d'art et d'antiquités qui recouvre une large variété d’époques et de cultures. Pour les activités en extérieur, le jardin botanique de l’Université de Cambridge est le lieu idéal pour une promenade au calme.

Le « punting », une balade en bateau à fond plat le long de la rivière, offre une vue unique sur les bâtiments de l’université, et permet notamment d’apercevoir les « backs » - l'arrière de certains « colleges » qui donnent sur la rivière. Le Cambridge Corn Exchange et le Cambridge Arts Theatre proposent de nombreuses pièces de théâtre, des concerts et des soirées comédie.

Chaque été, Cambridge accueille un des principaux rendez-vous musicaux du Royaume-Uni : le Cambridge Folk Festival avec sa programmation folk, blues, jazz et musique du monde. Le Cambridge Science Festival, qui a lieu tous les ans, organise pour sa part une série de conférences, d'ateliers et d'activités scientifiques.

La vie à Cambridge

Avec des prix immobiliers moyens qui avoisinent les 500 000 £, Cambridge offre un mélange de vie urbaine et rurale. Elle est réputée pour son faible taux de criminalité et sa qualité de vie élevée. La ville est bien desservie : Londres n’est qu'à une heure de train.

Cambridge est également adaptée à la circulation à vélo, ce qui est par ailleurs un excellent moyen de découvrir ses rues étroites et pittoresques. Pour pouvoir obtenir le titre de meilleure ville pour la création d'une start-up, Cambridge a dû faire ses preuves en ce qui concerne la qualité de son réseau Internet, la reprise d’activité de ses commerces, ainsi que ses taux d'emploi et d’innovation.

Peu d'endroits au Royaume-Uni, en Europe, ou même dans le monde, disposent de la même puissance que l'écosystème de start-ups de Cambridge, qui est à la fois bien établi et ambitieux. La ville a décidé de renouveler les investissements nationaux et internationaux qu’elle reçoit, tout en redoublant d'efforts dans le domaine des sciences de la vie et de la technologie. Elle compte devenir la capitale scientifique de l'Europe, et doubler le nombre de licornes qui s’y créent, s’assurant ainsi une place sur la scène mondiale.     

Elle possède tout ce dont les investisseurs internationaux et les start-ups ont besoin en termes de talent, de capital, d'expérience et d'infrastructures, le tout dans le cadre unique de la campagne de l'East Anglia, avec ses rivières et ses espaces verts foisonnants.

Le service commercial de l'ambassade britannique à Paris apporte son soutien aux entreprises françaises qui souhaitent s'implanter au Royaume-Uni. Cliquez ici pour en savoir plus.

S'implanter au Royaume-Uni
Maddynews
La newsletter qu'il vous faut pour ne rien rater de l'actualité des startups françaises !