Retour en haut
Partenaire

#Accompagnement Découvrez pourquoi SNCF Réseau a lancé AIR, son propre programme d’accélération

#Accompagnement : Découvrez pourquoi SNCF Réseau a lancé AIR, son propre programme d’accélération Soirée de lancement du programme AIR
par

Pour améliorer son service et la qualité de son réseau, SNCF Réseau fait appel depuis 2015 à des startups pour résoudre, grâce à leurs technologies, certaines problématiques métiers. Début décembre, SNCF Réseau a donné le coup d’envoi de la saison 3 de son programme qui accompagne 11 couples startups-porteurs de projets et à 2 startuppers internes en utilisant les méthodes de développement agile des startups.

Le 2 décembre dernier, SNCF Réseau, établissement public industriel et commercial du groupe SNCF, donnait le coup d’envoi de la saison 3 de son programme AIR (Accélération Innovation Rupture). Un programme d’accélération qui était resté jusqu’à présent hors des radars afin de permettre à SNCF Réseau de tester la validité de sa démarche avant de lui offrir la visibilité qu’elle mérite.

 L’innovation, en général, suscite beaucoup d’annonces, il y a beaucoup de promesses et des résultats qui parfois tardent à arriver. Les deux premières saisons du programme AIR étaient, dans notre esprit, des prototypes, et c’est parce que nous avons obtenu des résultats encourageants que nous avons décidé de faire connaître cette démarche 

Jean-Jacques Thomas, directeur Innovation SNCF Réseau

Pour SNCF Réseau, qui collabore sur ce sujet avec d’autres entités du groupe comme SNCF Développement -qui assure notamment le sourcing- ou SNCF Digital Ventures, tout l’enjeu était de bâtir un programme qui réponde tant aux besoins des entrepreneurs qu’à ceux des chefs de projets en interne. L’objectif étant  de travailler sur des projets à forts enjeux industriels comme la détection des besoins de maintenance de moteurs d’aiguillage grâce à des technologies de machine learning ou encore l’expérimentation de l’apport d’une interface interactive pour l’analyse de données big data.

L’une des ambitions majeures est bien évidemment de permettre une rencontre entre les besoins internes et les offres externes. Un mode de collaboration sur lequel évoluait jusqu’alors régulièrement le groupe avec des laboratoires, des instituts, des grands industriels etc. mais dont le modèle de partenariat n’était pas adapté aux startups. « Nous avons voulu sortir de la relation client-fournisseurs classique et favoriser le co-développement. Nous travaillons ensemble à trouver la solution d’un problème et nous nous appuyons sur un contrat de partenariat dédié aux startups pour que la relation soit équilibrée et rassurante », assure Jean-Jacques Thomas.

Le programme AIR, qu’est-ce-que c’est ?

Le programme AIR accompagne les porteurs de projets SNCF Réseau autour de plusieurs modules:

  • ateliers, marathons d’innovation et hackathons pour générer des nouvelles idées,
  • formations aux méthodes d’innovation à destination des collaborateurs, pour leur permettre  de mener eux-mêmes leurs projets ;
  • coaching de projets et sessions de pitch ;
  • accélérateur de projets qui favorise la relation entre une équipe projet métier qui cherche à résoudre une problématique spécifique et une startup qui peut y répondre grâce à la technologie qu’elle a développée.

24 projets accélérés depuis le lancement du programme

Depuis 2015, 24 projets, 20 en collaboration avec des startups et 4 en mode startups internes, ont ainsi bénéficié ou bénéficient actuellement de l’accompagnement du programme AIR.

Côté DSI SNCF Réseau, cet accompagnement se traduit par la mise en place de  « DSI angel »,  pour permettre aux porteurs de projets de développer leurs solutions rapidement, en s’assurant de leur intégration et de leur compatibilité avec les SI de SNCF.

 “ L’accélérateur, c’est un accompagnement du projet, mais aussi un soutien à la startup dans sa croissance ou son positionnement. Nous avons en effet vite identifié qu’au-delà du projet, nous devions mettre en place un dispositif de type accélérateur, pour garantir la pérennité des projets. 

Jean-Jacques Thomas

Une enveloppe de 10 000 euros est allouée aux startups qui prennent part au programme. Certaines collaborations entre startups et porteurs de projets SNCF Réseau, particulièrement fructueuses, ont poussé l’entreprise à les approfondir sous forme de contrats de développement. Parmi les réussites, la société Erméo a, par exemple, développé une application pour que les agents du terrain puissent recueillir sur leur phablette l’état de santé des différents composants des aiguillages. Avec M-Cador également, une solution d’analyse des défauts de rails a été créée : à partir d’images, de données vibratoires et de de données acoustiques, la solution est capable de déterminer précisément les tronçons du réseau où une intervention est nécessaire. Avec NFC-Interactive, SNCF Réseau a pu développer et déployer « e-isolement », une solution qui permet d’effectuer des mesures d’isolement des installations électriques sur l’ensemble du réseau et de faire remonter les informations automatiquement vers un serveur, permettant ainsi leur analyse et leur traitement. Une solution, en cours d’industrialisation sur le territoire.

Maddyness, partenaire média de SNCF Réseau

Mots clés : Accélération