Retour en haut
Dossiers

#FrenchTech Caen, Le Havre et Rouen : une grande Normandie pour une grande scène startup ?

#FrenchTech : Caen, Le Havre et Rouen : une grande Normandie pour une grande scène startup ?
par

La fusion de deux régions posent toujours beaucoup de questions pratiques : quelle ville devient capitale ? Où seront situés les sièges sociaux et services publics ? Et puis il y a des questions de fond : Comment créer une synergie unique sans frontière entre Caen, Le Havre et Rouen ? Zoom sur la fusion de deux scènes startup normandes.


Des locomotives qui veulent montrer l’exemple !

Chaque partie de la Normandie possède ses joyaux : des startups réussissant à lever de l’argent et à créer l’adhésion.

Du côté de Caen, c’est Soyhuce qui emmène. La startup spécialisée dans la Big Data au service de la ville de demain a pris naturellement le rôle de porte parole. Elle a su fédérer un agglomérat de startups pour lancer l’événement « Ramène Ta Fraise ». Animé par Yousign, La Coding School, MakeIdea ou encore Y Communication, l’événement a pour objectif de transmettre un état d’esprit et des clés de compréhension sur la transformation par le numérique auprès des étudiants et des entrepreneurs.

caen

Les Rouennais eux se sont réunis sous un même toit : celui de Seine Inopolis. Creative Data, Spread ou encore Bunkr s’y croisent fréquemment. Une aubaine pour construire l’écosystème et créer la synergie avec les nouveaux installés comme Topovideo. NWX veille au grain pour animer le réseau, que ce soit avec l’organisation des Start-Up WE ou Codeurs En Seine 2015, une conférence gratuite sur quatre thèmes en simultané : Web, Agile, Java et Technologies.

normandy french tech

La Normandy French Tech en trait d’union

La Normandy French Tech veille au grain pour allier ces deux dynamiques. L’obtention du label a été annoncé il y a quelques mois et tout a été pensé pour agir en tant qu’une grande Normandie.

“La gouvernance opérationnelle et stratégique, le pilotage des projets, les projets eux-mêmes, les thématiques d’innovation sont dimensionnés à l’échelle de la Normandie. Nous avons aussi la volonté d’étendre ce mouvement à d’autres villes de Normandie (Evreux, Cherbourg …) à échéance de trois ans”, témoigne Pierre-André Martin, Directeur de l’innovation numérique à Caen La Mer.

Et cela se voit dans les faits avec une initiative nommée « La fabrique de services ». Ce dispositif vise à faciliter et accélérer le déploiement des applications développées par les startups normandes. Que ce soit des formations, des moyens informatiques ou de l’accompagnement, tout est là pour développer les idées !

L’année 2016 sera donc charnière : si les forces des deux régions s’additionnent, elle aura tous les arguments pour être au premier plan national et même international.

Article proposé par Ambroise Carrière.