Retour en haut
Entrepreneurs

[Interview] Patrice Lamothe, PDG de Pearltrees, annonce le lancement de l’application Android

[Interview] Patrice Lamothe, PDG de Pearltrees, annonce le lancement de l’application Android
par

Patrice Lamothe, PDG de Pearltrees, répond aux questions de la rédaction sur l’histoire de Pearltrees et sur le lancement de son service sur un nouveau canal : Android. Une occasion pour Maddyness pour revenir sur la genèse d’un des fleurons français du numérique et d’obtenir ses conseils aux entrepreneurs.

Quel est votre parcours ?

C’est une longue histoire, je viens d’une formation d’ingénieur et de sciences sociales. Un double parcours qui m’a poussé par l’économie et la sociologie à concevoir Pearltrees.

D’ou vient l’idée de Pearltrees ?

L’histoire de Pearltrees remonte aux alentours de 2008. L’idée suivait une réflexion sur l’évolution des réseaux sociaux et le pic 2.0. et répondait à une question : après avoir démocratisé la création du contenu, comment allait-on tirer le sel de tous les contenus générés ?

Pour moi, l’histoire est assez simple et repose sur trois grandes étapes. La première tourne autour des années 90 où il fallait démocratiser le contenu. La seconde se déroule pendant les années 2000 ou chacun peut créer du contenu, ce qu’ils ne pouvaient pas faire avant et obtiennent une voie massive de diffusion avec Google. La dernière est la démocratisation de l’organisation du contenu et c’est là qu’intervient Pearltrees. Une manière d’organiser et de réorganiser le web.

Internet a révolutionné pas mal de choses et notre startup veut l’aider à rester totalement démocratique. L’idée originelle est de fédérer une communauté qui organiserait le contenu du web mais sans que ce soit des tâches rébarbatives. Ca a été un des pionniers de la vague curation et a aujourd’hui plus de 2 millions d’utilisateurs avec des powerusers qui comptent plus de 50 000 perles, signe que notre service plaît et répond à un réel besoin. (ndlr Patrice Lamothe donne l’exemple d’un de sespearltrees favori du moment : Histoire Mondiale).

Pearltrees se déploie maintenant sur tous les canaux, web, iPad, iPhone et aujourd’hui Android. Ce sera aussi de nouvelles fonctionnalités qui arriveront rapidement et qui feront de Pearltrees une librairie collaborative ou on pourra organiser ses photos, notes et bientôt tous les documents imaginables.

Un conseil aux entrepreneurs ?

N’écoutez pas les conseils ! Il y a toujours un moment où l’on croule sous les conseils, o n’importe quelles rencontres peut te dire n’importe quoi. Si je peux donner un conseil ce serait d’écouter et réunir autant d’informations que possible mais de trier, et faire sa propre voie.

Notre service existe depuis maintenant plus de 3 ans, vous n’imaginez pas le nombre de choses qu’on a entendu, c’est phénoménal et surtout ça change d’année en année comme les nombreuses fois ou l’on a entendu qu’« il faut se connecter à twitter », « il ne faut faire que des apps ». Peu de choses sont généralisables mais il faut se méfier de la tendance, de la doxa.

Un entrepreneur c’est quelqu’un qui crée, qui construit une voie pas qui en suit déjà faite.

Qu’est-ce que ça change l’application Android ?

Pearltrees est aujourd’hui disponible presque sur tous les smartphones et a sa version iPad qui est déjà noté 5 étoiles. Notre communauté réclamait à corps et à cris une version Android. Pourquoi ? Android a bouleversé la donne de la technologie depuis 2 ans et représente déjà 1/3 de la navigation web de notre service. Sur les plus d’un million de contributeurs, on pense que plus de la moitié d’entre eux aimeraient accéder à Android.

Le principe de Pearltrees c’est d’être partout pour l’utilisateur et ne pas être sous Android était un réel problème. Un problème maintenant résolu ! Android a un environnement puissant car il traite ce qui est à l’intérieur de l’appareil comme sur le web. Toutes les données peuvent être connectées et on peut naviguer dans toutes ses données.

On peut donc tout perler sur le web, mais aussi sur toutes ses apps (comme perler quelque chose sur Foursquare).  Un nouveau moyen d’enrichir indirectement le contenu de ses apps, on pourra par exemple prendre des photos dans Pearltreesqui deviendra alors une sorte de bibliothèque sociale de son téléphone.

Quelle est la part mobile/web sur Pearltrees ?

30 à 40% pour le mobile et un point moins de 60% sur le web pour les contributions. En ordre de grandeur, Android et iOs sont déjà équivalent au web, en terme de taille et d’usage, le mobile l’a déjà dépassé.

Pearltrees n’est ni mobile ni fixe, c’est un stockage auquel on peut accéder de partout. Il n’y a pas réellement de contraction entre mobile et web, mais plutôt une complémentarité des canaux. Ce sont les mêmes utilisateurs avec plusieurs canaux pour une même utilisation.

Intégré dans cette logique, le mobile doit faire partie des stratégies d’usage et d’expérience. Créer un tunnel utilisateurs complémentaires en quelque sorte et surtout prévoir de nouvelles stratégies pour ces publics.

Mots clés : application, pearltrees
  • MK100

    C’est une bonne nouvelle que cette appli Android ! Merci pour l’info !

  • petidom

    super article